Quel matériel pour débuter en couture ?

 

Vous souhaitez vous lancer en couture ? Je vous livre toutes mes astuces pour choisir le bon matériel.

Cet article est une commande spéciale d’une lectrice qui aimerait avoir des conseils pour se lancer dans l’aventure de la couture. Ce n’est pas la première fois que l’on me sollicite à ce sujet. J’ai donc décidé de réaliser un petit article avec mes trucs et astuces à moi qui suis totalement autodidacte et dont l’objectif est de rendre les choses le plus simple possible.

J’aurais beaucoup à dire sur la couture alors j’ai orienté cet article sur le matériel nécessaire pour débuter.

1. La machine à coudre :

Si l’on veut se lancer dans la couture, il est difficile de faire sans la machine à coudre qui permet de gagner un temps considérable et de faire de plus beaux points. Bon maintenant que l’on a dit ça c’est bien mais on choisit quoi comme machine ? Moi je conseille déjà de tester avant de se lancer dans un achat que l’on pourrait regretter. Demandez à vos proches s’ils peuvent vous prêter leur machine, tati Ginette aura certainement ça dans les placards et en plus elle sera trop contente de vous montrer comment cela fonctionne hihi. Il y a aussi la possibilité de tester lors de cours de couture qui peuvent être dispensés dans les MJC ou bien dans des boutiques atelier.

Si vous n’avez pas les moyens, l’envie ou le temps de prendre des cours, je vous recommande vivement l’émission « Cousu main ». On apprend plein de choses de façon ludique.

Une fois les bases maîtrisées, si votre motivation est toujours intacte, le choix dépendra de ce que vous souhaitez coudre et à quelle fréquence.

Lorsque la machine à coudre de ma mère a rendu l’âme au bout de 30 ans de bons et loyaux services, j’avais un budget tout rikiki pour la remplacer. J’ai alors opté pour la machine basique achetée en grande distribution. Avec le recul je me dis que j’aurais pu faire autrement. Il est possible d’acheter de bonnes machines d’occasion chez des revendeurs professionnels. Comme ça les machines sont garanties, ce qui n’est pas le cas lorsque l’on achète à un particulier et il y a une démonstration pour la prise en main. C’est un bon moyen d’acquérir une bonne machine à moindre coût.

Je n’ai pas de surjeteuse et je n’ai jamais essayé, ça me paraît bien compliqué tout ça. Si ça ne vous dit rien, la surjeteuse est une machine qui permet de couper le tissu, de piquer et de surjeter, elle ne remplace pas la machine à coudre elle la complète. Moi, je me sers du point zig zag, en utilisant un fil de la même couleur que le tissu on obtient une belle finition.

 

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

2. Les ciseaux :

J’ai une paire de ciseau que je n’utilise que pour couper le tissu et le fil comme ça il dure plus longtemps.

 

3. Le découd vite :

Ce petit outil n’ai pas indispensable mais il est irremplaçable. Il permet de découdre très rapidement.

 

4. Le fil :

Pour les couleurs que j’utilise le plus, j’achète de grosses bobines.

 

5. Les épingles :

Les épingles sont indispensables. Elles permettent de maintenir le tissu en place avant le couture, cela évite les mauvaises surprises.

 

6. Le feutre de marquage

Sur les tissus de couleur claire, j’utilise un feutre dont l’encre s’efface au bout de quelques minutes et sur les tissus foncés j’utilise de la craie.

7. Les aiguilles

J’aime bien faire les finitions à la main alors les aiguilles s’imposent.

8. Le papier sulfurisé

Pour faire mes petits patrons j’utilise du papier sulfurisé, celui de la cuisine, c’est très pratique.

9. Le fer à repasser

Je ne mesure rien, je fais tout à l’œil et je marque les revers au fer à repasser.

10. La planche à repasser

J’utilise ma planche à repasser comme table de découpe, je trouve que c’est très pratique du fait de la hauteur et aussi parce qu’on peut tourner facilement autour.

 

Bon et bien il ne vous reste plus qu’à vous lancer!

Rendez-vous sur Hellocoton !

25 thoughts on “Quel matériel pour débuter en couture ?

  1. Il me plait bien cet article, je ne sais pas coudre mais j’ai quand même ma petite machine carrefour pour tenter 2 ou 3 cousettes de temps en temps, mais je ne perd pas espoir 🙂
    Bisous

  2. Chouette ! Ton article est très rassurant. Moi qui pensais que même pour débuter il fallait une montagne de matériel. Tu arrives parfaitement à concilier couture et minimalisme, je suis impressionnée ! Du coup je suis super motivée car je t’avoue qu’à un moment je me suis dit que si je me lançais dans la couture, ce serait le bazar et comme j’essaie de désencombrer un peu ma maison c’était pas gagné ! Dès que j’ai ma machine je m’y colle. Je garde ton lien précieusement. Merci <3

    1. Je reste fidèle à moi-même en toutes circonstances 😉 Ce qui implique de faire les choses en toute simplicité avec le moins d’ustensiles possible. Il n’est donc pas nécessaire d’investir dans beaucoup de matériel pour se lancer et même pour continuer ensuite 🙂 La couture est donc tout à fait compatible avec le mode minimalisme et ce d’autant plus lorsque l’on utilise du tissu issu de nos vieux vêtements!
      N’hésite pas à me solliciter si tu as des questions qui te vienne quand tu lanceras 🙂

  3. Ton article est parfait pour les débutants qui ne savent si la couture va les mordre ou non !
    Peu de matériels, juste le nécessaire ! Je plussoie pour la machine Lidl (ou autre marque premier prix), elles sont parfaites pour débuter. J’ai démarré sur une du même type que la tienne en me disant : je verrai bien, si je mords j’investis dans une machine plus performante, sinon j’aurai une machine pour dépanner… Bon la suite tu t’en doutes…

    1. Merci c’est gentil!
      Moi pour l’instant je n’arrive pas vraiment à me décider à acheter une autre machine vu que j’arrive à faire ce que je veux avec celle-là, je repousse à chaque fois l’échéance 🙂

  4. C’est bien résumé. Comme quoi, il ne faut pas une montagne d’ustensiles et un gros budget pour commencer à coudre. Tu peux même rajouter une connexion internet, car on trouve de très bons tutos pour débutantes sur certains sites ou blogs et surtout un tas d’idées pour faire de jolies choses. Des bisous!

    1. Bien vu pour la connexion internet, c’est un indispensable!
      On s’imagine toujours qu’il faut réaliser un investissement conséquent alors que pas forcément 🙂
      Des bisous

    1. Et bien ça fait plaisir de voir que je ne suis pas la seule à fonctionner ainsi! J’ai renoncer à mesurer car c’est dans ce cas que tout est de travers hihi
      Des bisous

    1. Je ne me sers pas forcément du papier sulfurisé pour décalquer, c’est plus pour dessiner mes patrons, préparer mes motifs thermocolants maison, broder, me faciliter la couture du cuir ou simili,…

  5. Oh génial, ton article tombe à point, j’ai commandé une machine à coudre pour Noel 🙂
    Où achètes – tu ton tissu sans indiscrétion ?
    Merci d’avance,
    Kathy

    1. En ce qui concerne le tissu, je recycle beaucoup (draps et anciens vêtements) et parfois j’achète de beaux coupons de tissu dans une petite mercerie de quartier. J’aime beaucoup les tissu Kokka ou Atelier Brunette.

  6. Ah mais je note en cas de galère, la table à repasser comme table de découpe ! C’est une bonne idée
    C’est sympa cet article pour ta lectrice.
    Je suis sûre que c’est en voyant toutes tes belles réalisations qu’elle a eu envie de se mettre à la couture !
    Te voilà devenue inspiratrice ! 😀
    Pour ma part, je n’utilise plus de craie ou de feutre de marquage. Comme je ne suis pas une experte en couture, ça me gênait que mes traits puissent s’effacer facilement. Je préfère utiliser le crayon de papier.
    Bisous ma Lauriette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.