Objectif zéro déchet : petit récap

zéro déchet

Début janvier, je me lançais l’objectif de tendre vers le zéro déchet. Je sais que la route va être longue, et même parfois semée d’embûches mais la planète le vaut bien après tout. Le moindre petit geste à son importance. J’avais déjà envie de faire un petit bilan de ces premières semaines afin de prendre conscience des efforts que j’ai déjà réalisés et surtout me motiver pour poursuivre bien que pour l’instant je n’ai pas vraiment l’impression de faire des efforts. En fait, j’apprends juste à consommer d’une façon différente afin d’éliminer les mauvaises habitudes.

Le récap : 

J’ai commencé par faire ma propre lessive (ici).

Résultat : je vais réduire mes déchets de 4 bidons de lessive par an et surtout je ne vais plus rejeter de produits nocifs dans les égouts.

lingettes lavables homemade zéro déchet

J’ai réalisé mes lingettes lavables (ici) à partir d’un vieux pull de travail de mon cher et tendre.

Résultat: j’ai dit adieu à l’essuie tout et je vais considérablement diminuer les nombre d’éponges utilisées. Bon là ce n’est pas facilement quantifiable mais je sais que l’impact n’est pas négligeable.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Je me suis ensuite attaquée à ma consommation de yaourts qui générait beaucoup de déchets.  Dorénavant je les réalise moins même (ici).

Résultat : je réduis mes déchets de 14 pots de yaourts par semaine. En contrepartie je consomme 1.5 briques de lait végétal. J’ai vu que l’on pouvait réaliser soi même son lait végétal, il va falloir que j’approfondisse le sujet.

shampoing solide

J’ai découvert le shampoing solide et mes cheveux me remercient, ils sont devenus faciles à coiffer, doux, lisses et brillants alors que nous étions en conflit depuis plus de 30 ans hihi.

Résultat : je vais éliminer au moins 5 bouteilles de shampoing en plastique et un bon nombre de méchants perturbateurs endocriniens.

savon naturel

J’ai redécouvert le savon artisanal (ici) et je suis totalement conquise.

Résultat : un savon remplace à lui tout seul, mon gel douche, mon lait démaquillant, mon savon liquide pour les mains et comme le savon protège ma peau j’utilise beaucoup moins de crème pour le corps. Alors là, ça en fait des bouteilles en plastique en moins.

fromage végétal vegan

J’ai testé le fromage végétal homemade (ici).

Résultat : je tartine de nouveau en toute légèreté : adieu vilaine intolérance sans compter que je ne jetterai plus 2 barquettes en plastique par semaine.

L’action bonus : j’apporte mes propres contenants lorsque je prends un plat à emporter dans mon petit resto vegan préféré et j’utilise mon super tote bag homemade pour transporter mon repas.

En plus de tout ça, je continue bien sûr à upcycler mais ça c’est ma passion et je ne suis pas prête de m’arrêter.

Je n’ai pas de balance pour peser ma poubelle mais nous sommes passés de 2 poubelles de 30l par semaine à 1 poubelle tous les 8 jours. Nous sommes encore loin du zéro déchet, certes, mais bon si nous continuons sur cette lancée tout devrait bien se passer.

Et vous, quels sont vos petits gestes pour la planète ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

42 thoughts on “Objectif zéro déchet : petit récap

  1. de bonnes astuces que tu nous donnes. J’utilise également des shampoings solides, mais pas encore à 100%. Je me démaquille avec une lingette réutilisable et lavable, à l’eau le plus souvent, celle que j’ai ne nécessite pas de démaquillant, juste humidifiée d’eau. J’ai remis les serviettes de table au goût du jour pour réduire ma conso d’essuie-tout…J’ai investi dans de bonnes microfibres qui tiennent plusieurs années, lavables mêmes graisseuses, pour nettoyer tout ce qui se nettoie, toujours en lieu et place de l’essuie-tout, pareil pour les éponges, c’est fini. Toujours ça de gagné, et ce sont les petits ruisseaux ….
    flo

  2. Super article avec pleins d’idées ! Personnellement, je viens de me lancer dans l’aventure du compostage avec un lombricomposteur ! Quand j’ai appris que mes déchets pouvaient être réduits d’un tiers et que l’agglo en met à dispo … je n’ai pas hésité longtemps ! 😉
    Steph

  3. Un bel effort que j’applaudi 🙂 J’imagine l’impact si on s’y mettait tous, ce serait énorme! C’est pas si facile je trouve. Perso pour le moment je suis plutôt branchée récup et upcycling que réellement la réduction de mes déchets. Mais j’y travaille.
    Encore une fois, merci pour tes idées 🙂

    1. Merci c’est gentil! Je n’ai pas eu encore l’occasion de feuilleter le guide de Béa Johnson, il faut que j’étudie ça 🙂
      Bonne soirée également

  4. Waouh! Bravo pour cette belle initiative. Une chose est sûre, c’est que nous sommes loin d’une poubelle tous les 8 jours… Ce n’est pas facile à réduire les déchets. Cela demande effectivement de consommer autrement et aussi du temps. Un jour peut être ça sera pour nous. En attendant nous continuons le basic : le tri sélectif.
    Bisous.

    1. En même temps ici nous ne sommes que deux alors forcément nous générons moins de déchet qu’une famille avec enfants 🙂 Après c’est une autre organisation à mettre en place.
      Des bisous

    1. Je viens de voir ça sur ton blog! Par contre, je n’ai pas testé le lombricompostage et j’avoue que je crains un peu. Je vais peut être pouvoir profiter d’un compostage collectif, ça me conviendra mieux 🙂

  5. Belle découverte que ce blog ! Moi aussi je suis en pleine réduction de mes déchets, je viens justement de passer au lait végétal maison car j’en consomme pas mal. C’est finalement facile et rapide à faire. Le seul « problème », c’est que j’ai plein d’okara et je fais plein de biscuits avec ! :p

    1. Merci! J’en ai profité pour aller faire un petit tour sur ton blog également et j’y ai découvert plein de super recettes que j’ai bien envie d’essayer. Je me suis un peu renseigné sur le lait végétal maison, il me faudra effectivement trouver des recettes pour utiliser l’okara, je me prépare donc à faire plein de gâteaux moi aussi 🙂

  6. Je me suis inscrite dans ce processus depuis quelques mois… clairement, le chemin est très long mais nous avons déjà adopté pas mal de bonnes habitudes.. Dont faire mes produits d’entretien moi-même…
    Par contre, il y a pas mal de choses que je faisais déjà sans m’en rendre compte (comme le compost par exemple) car j’ai toujours vu mes parents (et même mes garnds parents) le faire avant moi…
    Bon dimanche 🙂

    1. Merci pour ce témoignage. Le zéro déchet c’est aussi une affaire de bon sens on peut donc être déjà engagé dans le process sans même sans rendre compte 🙂

  7. c’est chouette je vois là de très bonnes idées!!!! ici pour l’instant on a juste arrêter les cotons avec des cotons home made lavable….et je recycle les vêtements de toutes la famille pour une seconde vie. mais je découvre ton blog et je sens que je vais piocher bcp d’idée… allez je poursuis ma lecture de tes posts

  8. Félicitations! Je suis impressionnée par la réduction de déchets que vous avez réalisés avec « peu » (je dis peu mais c’est déjà énorme, mais finalement très accessible) de changement. Je n’ai pas osé tenter la lessive home made parce que j’avais lu qu’elle encrassait la machine? Nous avons un temps essayé les noix de lavage mais le linge ne sentait vraiment pas bon (en tout cas nous n’avons pas réussi à nous y habituer) du coup nous avons opté pour une lessive au savon de Marseille du commerce.

    1. On s’imagine qu’il faut faire de gros efforts et pourtant il ne s’agit que de modifier petit à petit ses habitudes. C’est devenu comme un jeu pour moi. En ce qui concerne la lessive, je mets du vinaigre dans le bac d’adoucissant, ça assouplit le linge et préserve de l’encrassement en même temps et le linge sent bon le savon de Marseille 🙂

  9. Bonjour Laurie,
    Je découvre ton blog depuis quelques jours. Une vraie merveille, merci pour tout ce partage !
    Une question: Comment fais-tu pour réduire ta consommation d’éponge stp ?
    Mes astuces pour prolonger leur durée de vie : bien les essorer après chaque utilisation, et les faire tremper une nuit de temps en temps dans du vinaigre blanc ou un mélange vinaigre blanc+bicarbonate.
    Merci d’avance

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire, c’est très gentil 🙂
      En ce qui concerne les éponges, et bien déjà je limite l’utilisation à la vaisselle (j’ai testé la tawashi mais ça ne sèche pas assez vite à mon goût) pour le reste du ménage j’utilise des lingettes homemade et upcycling. Pour l’entretien de l’éponge, je n’ai pas de recette miracle. Depuis que je lave ma vaisselle au savon de Marseille, j’ai l’impression qu’elle dure plus longtemps. Je lui fais également prendre des bains de bicarbonate 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.