Réaliser ses rêves #2 : la clé de la réussite

Réaliser ses rêves : la clé de la réussite.

La semaine dernière, je vous ai présenté le vision board (ici), un super outil qui permet de visualiser de façon très précise les objectifs ou les rêves que l’on souhaite atteindre. Seulement voilà, il ne suffit pas de visualiser ses rêves pour qu’ils se réalisent ce n’est que la première étape.

Je vais donc vous dévoiler aujourd’hui la clé de la réussite pour réaliser ses rêves. Alors la clé de la réussite est … roulement de tambour … l’ACTION! Vous êtes déçue, vous vous attendiez à une formule magique à incanter un soir de pleine lune hihi ? Désolée mais le seul truc qui fonctionne réellement c’est l’action. C’est vraiment ce qui va faire que les rêves restent à l’état de rêves ou bien qu’ils vont se réaliser.

Personnellement je ne crois pas à la chance dans la vie mais seulement à des opportunités qui se présentent voire que l’on a provoquées et que l’on décide de saisir ou non. Je ne crois pas non plus à la fatalité.

A l’aube de mes 38 ans je suis parvenue précisément là où je voulais être lorsque je me projetais il y a plus de vingt cinq ans en arrière. Et je peux vous dire que pourtant c’était loin d’être gagné d’avance. Je suis issue d’un milieu socialement défavorisé, comme on dit. Je viens d’un milieu où personne n’a fait d’étude et où le quotidien est une grosse galère en mode survie. Depuis toute petite j’ai su que ce n’était pas la vie que voulais vivre quand je serais adulte. Je me disais que quelque chose de grand m’attendait.

Alors voilà comment j’ai procédé : j’ai visualisé ce vers quoi je voulais tendre et j’ai découpé tout le chemin à parcourir en différentes étapes. J’ai ensuite défini un plan d’action qui me permettrait d’atteindre chacune des étapes. Les premières grandes étapes à atteindre étaient pour la même année, mes 18 ans, l’obtention de mon bac et de mon permis de conduire. Pour l’obtention du bac il m’a « suffit » d’être très assidue dans mes études. Pour le permis j’ai du commencer à faire des petits boulots vers 15 ans (baby sitting, ménage, aide à la personne âgée, …). J’ai ainsi pu me payer mon code et mes cours de conduite. J’avais juste de quoi payer le forfait minimum, heureusement j’ai réussi mon permis du premier coup. L’été de mes 18 ans j’ai commencé à travailler au McDo qui venait d’ouvrir dans ma toute petite ville natale. Avec cette expérience de quelques mois, j’ai pu trouver très facilement un poste dans un McDo de la capitale régionale. Mon objectif toujours bien en tête je suis allée à la fac, j’ai vu chaque année l’amphi se vider de moitié mais je me suis accrochée et j’ai fini par obtenir le Master que je visais. Et pas n’importe lequel puisque c’est l’un des meilleurs de la spécialité au classement national.

J’ai mené mes recherches d’emploi toujours avec cette même stratégie et là encore ça a été payant. Je n’ai connu que 3 périodes de chômage en 16 ans et la plus longue a été de 3 mois. J’occupe depuis plusieurs années des postes dans lesquels je m’étais projetée alors même que le chemin à parcourir me semblait si long.

Il me reste maintenant 2 ans pour atteindre mon prochain objectif. Pour mes 40 ans, je souhaite être à la tête d’une entreprise que j’aurais façonnée à mon image et qui porterait bien haut mes valeurs. Cette entreprise, Les Graines de Paillettes, a vu le jour il y a quelques mois maintenant. Je n’ai pas encore tout à fait trouver l’offre de service qui me convient tout à fait. Je suis encore en train de tâtonner mais peu importe je suis toujours dans l’action, j’essaie des choses et si ça ne fonctionne pas j’essaie d’autres choses. Je n’ai pas peur de me former, de me faire accompagner, il faut aussi savoir investir sur soi lorsque l’on veut vraiment parvenir à ses objectifs.

Et vous êtes vous prêtes à agir pour réaliser vos rêves ?

 

Pour retrouver facilement cet article, épinglez-le !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 thoughts on “Réaliser ses rêves #2 : la clé de la réussite

  1. je suis bien d’accord avec toi, réaliser ses rêves demandent d’agir et certains sacrifices et de savoir saisir ces opportunités (pas tjrs facile à faire mais l’essentiel est là).

  2. Formidable d’avoir dès votre jeune âge une telle détermination. Ne pas être un bouchon sur l’eau, ne pas se laisser décourager par son milieu social, l’instruction est très importante, la preuve. Bravo à vous de tracer votre route sans faillir. Je vous souhaite de parvenir à réaliser votre ambition (mot noble) de carrière surtout sans y laisser votre âme. Belle et bonne route.
    PS je suis votre blog depuis vos « débuts » en couture activité qui me comble.

    1. Merci beaucoup pour ce gentil message je suis vraiment très touchée <3
      Merci également pour votre fidélité. Je partage un peu moins d'article couture ces derniers temps car je me consacre à mon projet des Graines de paillettes mais j'aime toujours autant cette activité.
      Très belle soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.