La slow fashion attitude

Découvrez quelles sont les alternatives au shopping classique et adoptez la slow fashion attitude.

J’avoue que j’ai bien du mal à me rappeler pourquoi j’aimais tant, jadis, arpenter les centres commerciaux bondés le samedi après-midi.  Ce temps est définitivement révolu, je vous en avais déjà parlé (ici). Depuis plus de 3 ans maintenant,  je n’ai pas acheté un seul vêtement neuf.

J’ai changé d’attitude face à la mode, j’ai adopté une démarche slow fashion. Tout d’abord j’ai commencé par avoir plus de considération pour mes propres vêtements. Etant couturière amateur j’ai bien conscience du travail qu’il est nécessaire de fournir pour réaliser un vêtement.  Partant de ce constat, j’ai pris davantage soin de mes vêtements en les réparant ou en les transformant pour leur assurer une longue vie.

Lorsque j’achète, ce qui est moins fréquent dorénavant puisque je veux tendre vers une garde robe minimaliste (ici), j’achète d’occasion dans ma petite boutique préférée (ici).

La slow fashion est une thématique qui me tient à cœur et que je porte dans le cadre du mouvement Eco-friendly Dijon que nous avons lancé avec mes 2 copines bisounours (ici). Dans ce cadre, nous avons organisé un vide dressing troc/don avec pour seul règle qu’il n’y ait pas de transaction financière. Certaines ont troqué à deux ou à plusieurs, d’autres ont donné et d’autres se sont payées en cookies. Comme d’habitude nous avons passé une super soirée chiffon et papotage. En plus, la pétillante Emma du blog Cui Cui Les Petits Oiseaux nous a fait l’honneur de participer à l’événement.

Voici quelques photos :

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Et moi je suis repartie avec deux énormes sacs de dons de vêtements pour La Cravate Solidaire Dijon (ici).

J’espère vous avoir donné envie de dire oui à la slow fashion!

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 thoughts on “La slow fashion attitude

  1. C’est une super initiative! Et se faire payer en cookies c’est quand même pas mal 🙂
    Je ne peux pas dire que je n’achète plus de vêtements (et puis j’aime quand même bien faire du shopping) mais depuis 2 ans maintenant, je ne m’achète plus ni gilets, ni pulls, je me les fait moi même 🙂
    Gros bisous

  2. super initiative _ concernant les vêtements e n’achète plus que du seconde main pour moi. Comme toi, je ne suis plus du tout intéressée par des journées shooping ……… enfin pas tout à fait vrai …….. j’ai juste déplacé mon shopping vers les magasns de seconde main et je suis très gâtée en la matière (je pense qu’il doit y en avoir une dizaine voir quinze accessible pour moi)
    bref ma garde=robe n’a rien de minimaliste, d’autant que je garde pour les transformer/réutiliser ……

    sinon une amie organise « une journée » des gratuits de temps en temps ……… le principe: chacun apporte des objets dont il n’a plus l’usage au moins un objet (de tout à l’exception de tout ce qui est électronique et pas trop voluminuex: cela doit passer dans un sac). Chacun a le droit de repartir avec un sac rempli. J’ai remarqué que les gens sont très respectueux, n’exagèrent pas, il arrive régulièrement d’apporter et de ne rien reprendre. Elle en fait la « promo » sur réseaux sociaux. La difficulté est de trouver un local gratuit à disposition ……

    1. Merci Tamara 🙂
      J’ai eu aussi ma petite période où je continuais à acheter beaucoup, je me disais que comme c’était de la seconde main il n’y avait aucun souci et puis je me suis rendu compte que je n’avais pas besoin de tout ça.
      De temps en temps un association organise des gratiféria par ici le principe est le même que les événements organisés par ton amie.

  3. très belle idée et initiative 😀
    Cela doit faire environ deux ans que je n’ai pas acheter de vêtements neufs pour mes enfants. Je ne passe que par de l’occasion (très souvent sur Leboncoin). Nous n’avons pas de magasin friperie d’occasion par chez nous, il me faut toujours faire pas mal de route pour y aller 🙁
    Pour ma part j’avoue m’avoir acheté 3 vêtements neufs il y a 1an mais je ne trouvais pas ce que je voulais en occasion et pas encore assez experte pour me les coudre 😉 Depuis j’ai récupéré des vêtements de ma nièce car nous avons le même gabarit et comme elle a réussi à perdre du poids je profite de son changement de garde robe 😀
    Il m’arrive encore d’admirer certains vêtements en vitrine mais ça s’arrête là 😀 Car je vois l’envers de la médaille 😀

    1. Bravo à toi!
      Si tu n’as pas de friperie près de chez toi, il y a sûrement des vide greniers ou vide dressing, on n’y trouve de très belles choses pour les enfants et pour pas cher du tout. Je trouve que pour les adultes c’est quand même moins évident, je me suis d’ailleurs toujours demandé pourquoi les gens échangeaient plus facilement les vêtements de leurs enfant que les leurs.

  4. Quelle belle initiative !
    J’ai commencé progressivement à ne plus faire de shopping. Il m’arrive encore d’acheter quelques vêtement,s mais ce sont des achats raisonnés et si je trouve une alternative pouvant être cousue par moi-même je privilégie cette solution…

  5. J’applaudis des deux mains à ton idée !
    Je suis aussi devenue allergique aux centres commerciaux !
    Ici peu d’achats vêtements en privilégiant surtout le recyclage, le fait maison et la seconde main…
    et vive la monnaie cookies !

    1. Il y avait des personnes qui étaient dans l’optique de donner uniquement et surtout de repartir sans rien 🙂 Le troc c’est n’est quand même pas évident d’où la mise en place de la nouvelle monnaie locale 🙂
      Des bisous

      1. Je viens de lire ton post « arrêtez de me corriger mes fautes d’orthographe »…. 😀 Je ne suis plus « une petite nouvelle », donc promis, je ne dirai plus rien maintenant que je sais 😉 (mais bon, je ne me serais pas permise de toute façon si ça n’avait pas « affecté » la compréhension du récit ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.