La version pantalon de la combinaison Copenhage

La version pantalon de la combinaison Copenhage de Orageuse patterns

Récemment, je vous expliquais que mon défi couture serait la réalisation d’un pantalon. Au delà du défi technique, je cherchais surtout à trouver une coupe vraiment adaptée à ma morphologie. Je n’ai jamais trouvé dans le commerce de pantalon qui m’allait vraiment, la seule solution était d’essayer de m’en faire un sur mesure.

Pour ma recherche de patron, je suis allée fouiner sur le blog Mydress made qui m’inspire beaucoup. Au départ, je pensais partir sur le pantalon Alexandria de Named (ici) mais le patron en anglais m’a freiné. Du coup, j’ai jeté mon dévolu sur la combinaison Copenhague (ici) de Orageuse patterns, la partie basse correspondait exactement au modèle de pantalon que je cherchais.

Pour le tissu, j’ai utilisé le chambray ombre (ici) des Trouvailles d’Amandine. J’adore ses tissus car comme je vous l’expliquais (ici), ils sont bio et fabriqués en France. La teinte de ce chambray est gris aubergine et le verso est noir, il est d’ailleurs totalement réversible. J’aime beaucoup le touché velouté.

Cette fois-ci je n’ai pas rencontré de difficulté avec l’impression du patron pdf, j’ai compris comment régler mon imprimante pour qu’il soit à la bonne taille.

J’ai pris mes dimensions comme c’était indiqué pour découper la bonne taille. Sur le coup j’ai été agréablement surprise de constater que toutes mes dimensions collaient parfaitement à ma taille. J’ai été surprise car comme je n’ai jamais trouvé de pantalon dans le commerce qui m’allait, vu que je suis cambrée avec une taille marquée, je pensais être un mixe de plusieurs tailles. Bon et bien en fait, je crois que je ne sais pas prendre mes mesures car au final il s’est avéré que le pantalon était trop large à la taille.

J’ai monté le pantalon sans vraiment suivre les explications car au tout début j’ai bloqué sur l’explication de la poche passepoilée, j’ai donc mis de côté les explications et je me suis servi de l’un de mes shorts comme modèle, c’est beaucoup plus parlant pour moi.

Pour les poche passepoilées, j’ai utilisé le verso du tissu pour qu’elles ressortent bien, je me lance pour la première fois dans une telle poche alors autant qu’elle soit bien visible hihi.

 

J’ai utilisé une fermeture invisible que j’avais récupérée mais je l’ai cousue comme une fermeture normale. Pour moi la fermeture est un élément de décoration à part entière, je n’ai pas envie de chercher à la cacher.

 

Comme je vous le disais plus haut c’est une fois arrivée à la pose de la ceinture que j’ai constaté que le pantalon était trop large à la taille. En même temps, en version combinaison, le partie pantalon est maintenue par la partie haute mais là ça n’allait pas du tout. J’ai du rajouter des plis. Pour la prochaines fois, il faudra que je retravaille le patron car avec un tissu fin, les plis ça passe  mais avec un tissu plus épais ça ne va pas être terrible.

 

En conclusion, je suis contente sur la partie technique car je ne me suis pas trop mal débrouillée et pour une fois je trouve que les couture intérieure ne sont pas moches. J’ai trouvé le bon réglage pour le point zig zag et avec la fonction start and stop la machine avance toujours à la même vitesse ce qui fait que le point est très régulier.

Par contre, avec mon problème de taille trop large, le pantalon ne tombe pas pile poil comme j’aimerais et j’espère que ça ne m’empêchera pas de le porter car je me connais je risque de focaliser sur ces petits détails qui me déplaisent.

 

Alors côté look, j’ai choisi de le porter avec un tee shirt à empiècements en dentelle, une paire de Bobbies noires à paillettes , j’ai eu un véritable coup de cœur pour ces chaussures fabriquées à la main au Portugal, et un sac cabas de la dernière collection des Graines de paillettes.

 

Et vous vous avez déjà cousu un pantalon ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

19 thoughts on “La version pantalon de la combinaison Copenhage

  1. Pfiou, moi je couds des pochettes et des tote bag…Je suis un peu loin du pantalon ^-^!
    De nouveau ta vitesse de production me laisse baba.
    Tu es une véritable petite abeille travailleuse!
    (je suis également adepte du focus sur le petit détail qui ne va pas, je vois très bien de quoi tu parles)
    (elle a l’air très sympa cette fonction a fonction « start and stop »)
    Bonne semaine!

    1. Je me faisais tout un monde du patron et puis c’est en regardant l’émission Cousu main que je me suis dit que ce n’était peut être pas si compliqué que cela et effectivement avec de l’entrainement tout est possible 🙂
      La fonction start and stop permet de coudre sans la pédale et surtout la machine se met en pilote automatique et couds à une vitesse régulière, ça super pratique.
      Très belle semaine à toi aussi!

  2. Wouah ! Tu t’es vraiment très bien débrouillée !!! La poche passepoilée, Bravo !!! Belle réussite 🙂 Il est très bien ton pantalon, tu peux en refaire pleiiiiiiin d’autres 😉 Bisous

    1. Merci beaucoup, c’est très gentil 🙂 Je compte bien en refaire d’autres mais sans toutes ces pinces à la taille.
      Des bisous

  3. Hello ! Il est super ce petit pantalon, sur les photos, on ne voit pas du tout qu’il est trop grand à la taille. J’aime beaucoup aussi la version combi (mais avec l’automne qui arrive,je comprends que tu ais choisi la version pantalon qui est aussi plus pratique ).
    Gros bisous

    1. Merci ma belle 🙂 En ajoutant des pinces j’ai bien réduit la taille mais il va falloir que j’ajuste le patron pour les prochaines fois.
      Gros bisous

  4. Franchement, bravo, le résultat est impeccable! Ça donne envie de s’attaquer à ce genre de projet, mais je ne vois pas comment trouver le temps. Petite question concernant ton tote bag ( très assorti) où te fournis-tu en lanière ? Continue à partager tes créations, ça nous encourage à nous créer quelques défis personnels

    1. Merci beaucoup 🙂 C’est important de se planifier des créneaux pour faire des choses pour soi. La couture, comme toutes les activités créatives fait beaucoup de bien au moral car c’est très valorisant.
      Pour les lanières en cuir, je n’ai pas de fournisseur attitré, généralement j’achète sur internet.

    1. Merci à toi, ça fait plaisir 🙂 Il faut maintenant que je m’habitue à tous ces pli et le volume que ça crée autour de la taille 😉

    1. Merci Léa pour ce beau compliment, ça fait super plaisir (mon popotin te remercie également hihi). La qualité de finition est très importante pour moi, j’essaie de m’appliquer au mieux.
      Des bisous

  5. Bravo, il est superbe! Je n’ai jamais osé plonger dans l’aventure du pantalon. Je te félicite pour tout ce beau travail, comme le dit All made here, je suis moi aussi impressionnée par la quantité (et la qualité) du travail que tu réalises.

    1. Oh merci pour tous tes commentaires fort sympathiques qui font plaisir à lire.
      En fait le pantalon n’est pas si compliqué que ça. Bon mon premier a des petits défauts mais j’ai compris le truc maintenant. Je vais pouvoir en faire d’autres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *