J’ai cloné ma chemise blanche préférée

Ne trouvant pas de patron de chemise qui me plaisait vraiment, j'ai décidé de cloner ma chemise blanche préférée.

Cloner ses vêtements préférés 

Dans un précédant article (ici), je vous expliquais comment utiliser un vieux vêtement que l’on appréciait particulièrement comme patron. Ma chemise blanche préférée n’était plus portable car bien trop abîmée. J’ai cherché pendant un certain temps un patron de couture pour reproduire cette chemise au plus proche  mais rien correspondait exactement à ce que je souhaitais. J’ai alors décidé de découdre complètement ma vieille chemise pour m’en servir comme patron.

 

La recherche du tissu idéal

Comme vous le savez, ma spécialité c’est l’upcycling. Habituellement, je pars d’un vêtement existant que je transforme. Là, je me retrouvais dans une situation de couture “classique”. J’avais mon patron et il fallait trouver le tissu pour réaliser ma chemise blanche. La recherche m’a pris un peu de temps. Lorsque j’ai réalisé ce projet, le Vide Atelier, site de tissu de seconde main, n’existait pas encore. J’ai donc opté pour la solution Emmaüs. Je me suis dirigée vers le rayon linge maison mais je n’ai rien trouvé d’intéressant pour mon projet. C’est finalement au rayon hommes que j’ai trouvé mon bonheur. J’ai déniché une belle chemise réalisée dans une belle popeline de coton. Cette pièce avait peu de chance de trouver preneur car un logo d’entreprise était brodé sur la poche mais pour moi ce n’était pas gênant. Le vêtement était dans un état impeccable et la taille XXL m’offrait la quantité de tissu nécessaire. Enfin, c’est ce que je pensais car j’ai eu juste ce qu’il fallait de tissu au final.

 

La réalisation de la nouvelle chemise blanche

L’étape la plus délicate n’a pas été celle que j’avais imaginé. La taille du point de couture était très petite, probablement un point en 2. J’ai eu du mal a passer le découds vite dans les coutures. Je peux vous dire que j’ai bien galéré à la découdre cette chemise. Par contre, je n’ai rencontré aucune difficulté au niveau de l’assemblage. Faute de tissu suffisant, j’ai du utiliser la patte de boutonnage et les manchettes existantes. J’ai réduit la taille des boutonnières pour ajuster à la taille de mes boutons. J’ai également retravaillé les manchettes car elles étaient bien trop larges pour une coupe féminine. J’ai fait un rajout d’un autre tissu pour créer un pli d’aisance qui n’existait pas dans le vêtement initial mais qui était nécessaire.

Et voilà comment j’ai cloné ma chemise préférée!

Je suis ravie de cette chemise, c’est un bon basique avec lequel on peut créer des looks complètement différents.

Crédit photo : D-click Studio

 

Crédit photo : Anaïs Nannini
Crédit photo : Anaïs Nannini
Crédit photo : Anaïs Nannini
Crédit photo : Anaïs Nannini
Crédit photo : Anaïs Nannini

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 thoughts on “J’ai cloné ma chemise blanche préférée

  1. Mais ce qu’elles sont belles ces photos ! Ta réalisation aussi mais j’adore tes photos
    Je suis toujours admirative de voir la facilité que tu as à fabriquer tes propres vêtements
    Un jour, je serai moi aussi une reine de l’upcycling, hihi
    Bravo et bisous

    1. Les photos sont réalisées par une photographe professionnelle de mode alors forcément ça aide à valoriser mon travail 🙂
      Bon ok, je veux bien partager ma couronne mais c’est bien parce que c’est toi hihihi
      Des bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.