Le DIY au service de la recherche d’emploi

recherche d'emploi diy

J’imagine que vous devez vous demander quel lien il peut bien y avoir entre le DIY et la recherche d’emploi non non je vous rassure je ne suis pas devenue folle il y a bien un lien hihi. Et bien voilà en parallèle de la création de l’association La Cravate Solidaire Dijon, j’ai intégré il y a quelques mois le dispositif Parrainage de La Mission Locale. Ce dispositif consiste à ce que des professionnels aident des jeunes en recherche d’emploi. Des rencontres et ateliers sont régulièrement organisés. Il y a bien évidemment des ateliers « classiques » de recherche d’emploi (préparation aux entretiens, …) mais l’originalité du dispositif repose également sur la mise en place ateliers « créatifs ». Ceux-ci permettent tout d’abord de rompre l’isolement. Nous sommes nombreux a avoir testé la superbe expérience de la recherche d’emploi et il faut quand même bien dire que l’on se sent vite seul. La perte de confiance ne met d’ailleurs pas bien longtemps à arriver. Et que faire de ces longues journées interminables et que répondre à cette la question qui tue « Bin t’as fait quoi aujourd’hui » ? Rechercher un job ça prend du temps mais pas toute la journée non plus. Je trouve ça génial qu’un organisme institutionnel comme la Mission Locale propose ce type de dispositif qui permet aux jeunes de sortir de leur isolement, de réseauter et de développer des compétences personnelles autour de différents projets.

Et puis quoi que l’on fasse monde évolue et ça ne date pas d’hier, c’est comme ça point barre. Il y a donc deux options, à savoir subir les choses ou bien contribuer au changement. Moi j’ai la modeste ambition de vouloir changer le monde du travail c’est pour cela que j’ai infiltré le monde de l’entreprise en qualité de RRH hihi et je milite pour une entreprise plus participative ou chacun y trouverait son compte, un deal gagnant gagnant quoi. Bon je suis encore loin de parvenir au résultat que je me suis fixé mais j’y mets tout mon cœur et toute mon énergie et je ne lâche rien quoi qu’il arrive même si c’est un combat de tout les jours. L’objectif étant d’agir de l’intérieur de l’entreprise mais aussi de l’extérieur.

J’ai donc proposé d’animer un atelier traphilo à la Mission Locale et à ma grande surprise l’idée a plu.

Voici donc à quoi ressemble un atelier de « recherche d’emploi » à ma façon :

20160721_111406~2

Au menu de cet atelier : partage, créativité, solidarité et esprit d’équipe. Quelle entreprise ne rêverait pas d’une équipe comme celle-ci ? Nul besoin de dépenser des fortunes en séminaires team bulding, une séance de tricotin géant et le tour est joué. En plus ça ne coûte rien et c’est 100% écolo.

Et voici en détail les étapes de création :

20160721_101131

20160721_110212

20160721_112256

20160721_101214

20160721_110129

20160721_112126

20160721_101226

20160721_110112

20160721_112236

N’hésitez pas à vous rapprocher de la Mission Locale si ce genre d’initiatives vous intéresse!

Rendez-vous sur Hellocoton !

24 thoughts on “Le DIY au service de la recherche d’emploi

  1. Bravo pour ton combat quotidien ! J’aime beaucoup l’idée, non seulement en participant à ce genre d’ateliers, on se sent moins seul mais en plus ça te redonne un peu de confiance en toi. Quand je fabrique quelque chose, même si c’est un peu raté, j’en éprouve un peu de satisfaction. Et je pense que ses demandeurs d’emploi ont dû repartir avec la banane ! Oh, c’est trop cool, ma Lauriette ! Tu m’as mis la banane aussi avec tes projets ! 😀 Bisous et bonne journée !

    1. C’est clair que réaliser quelque chose de ses propres mains c’est super valorisant et quand on le fait en groupe c’est encore mieux car il y a une certaine émulation 🙂 Et je suis contente que la banane soit arrivée jusqu’à toi hihi
      Des bisous ma Phanette

  2. Je trouve cette idée géniale! C’est vrai qu’on se sent vite seul quand on recherche un emploi. Et qui sait, tu vas peut être en plus faire naitre de nouvelles vocations 🙂
    Gros bisous

    1. Merci beaucoup pour tes encouragements Aurélie, c’est un sujet qui me tiens vraiment à cœur ! Et comme tu dis de nouvelles vocations verront peut être le jour 🙂
      Des bisous

  3. C’est une belle initiative qui apporte un peu de légèreté dans le quotidien parfois un peu lourd des demandeurs d’emploi. En plus, ces personnes ont la chance d’avoir une personne vraiment douée dans le domaine du DIY. Bravo pour ton investissement.

  4. Oh c’est trop bien que tu t’impliques pour ce genre de chose, ça doit leur faire du bien aux jeunes de faire un peu autre chose et de se changer les idées! Belle initiative et puis ça va peut être révéler des talents cachés, qui sait?!
    Gros bisous et bravo à toi,
    Cécile.

    1. Merci Cécile pour ton sympathique commentaire. La recherche d’emploi c’est tellement décourageant que ça fait du bien de faire des choses qui redonnent confiance en soi 🙂
      Gros bisous

  5. Quelle bonne idée et quelle chouette initiative!
    Tu es toujours partante pour aider et tu mets ta pêche, ton énergie et ta créativité au service des autres.
    Je découvre une nouvelle catégorie de personnage avec toi: le bodhisattva de l’upcycling.

    1. Oh merci à toi Sabrina <3 Je dois bien t'avouer que j'ai du faire quelques recherches sur le bodhisattva n'étant pas très calée dans le domaine mais j'accepte volontiers cette qualification 😉 Je suis très curieuse de nature et j'aime apprendre de nouvelles choses je trouve donc naturel d'aider les autres dans mon champs de compétences/connaissances. Le partage est pour la plus belle richesse 🙂
      Des bisous

  6. « Faire des choses » avec ses mains, partager, se changer des idées – tout pour ne pas tomber dans l’isolement et pas seulement quand on cherche un boulot ! Bravo ! Très belle initiative !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.