fbpx
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur print

Il vous aura fallu plusieurs semaines pour vous remettre debout. Si votre corps semble lui retrouver sa vitalité, vous sentez que vous ne serez plus jamais vraiment la même. Vous avez perdu confiance en vos capacités. Et surtout, vous appréhendez de reprendre une activité professionnelle. Il n’y a certes pas de recette miracle pour rebondir après un burn-out mais les pistes que vous trouverez ci-après pourrons vous aiguiller dans votre cheminement.

Identifier les facteurs déclencheurs

Après un burnout, on peut avoir le réflexe de vouloir rejeter en bloc cette expérience professionnelle douloureuse. Or, ce sont rarement les activités en elles-mêmes qui ont conduit à la souffrance. C’est l’environnement professionnel, le contexte de l’exercice de son travail, qui est en cause.

L’épanouissement professionnel correspond à l’adéquation entre une personne (ses valeurs et son potentiel) et un environnement professionnel. Certains environnements sont favorables à l’expression de votre potentiel alors que d’autres sont néfastes. Et il n’y a pas à vous blâmer pour cela et ce même si vous avez tendance à vous investir à fond et que vous êtes exigeante envers vous-même. Il s’agit plus d’une forme d’incompatibilité qui se joue le plus souvent au niveau des valeurs. Le conflit de valeurs, à savoir cette sensation d’écartèlement entre vos valeurs et les pratiques de l’entreprise est l’une des principales causes du burn-out.

Identifier précisément les facteurs déclencheurs est l’une des premières étapes pour rebondir après un burn-out. A ce stade, je vous invite à lister vos valeurs et vos besoins et voir en quoi vous ne vous y retrouviez pas sur votre poste. Vous pourrez ainsi déterminer quel type d’environnement professionnel est à privilégier.

Se réapproprier ses compétences

La distinction entre vos activités et l’environnement professionnel vous permettra de reconsidérer les choses avec objectivité afin de ne pas vous couper de toute une partie de votre vie professionnelle. Quoi qu’il en soit, durant cette période vous avez mené à bien des missions et vous avez mobilisés tout ou partie de vos talents.

Tout rejeter en bloc serait aussi prendre le risque de partir dans une direction totalement opposée à ce que vous avez connu sans vous assurer en amont que ça correspond vraiment à ce dont vous avez besoin.

Aujourd’hui, la vision que vous avez de vos compétences est certainement faussée. Vous avez d’ailleurs peut-être encore cette petite voix dans votre tête qui vous dit que vous n’avez pas été à la hauteur. Ce qui vous conduit à vous dévaloriser. Je vous invite alors à reconsidérer tout ce que vous avez pu réaliser en toute objectivité. Vous pouvez vous appuyer sur tous les retours que vous avez pu avoir concernant votre travail que soit des résultats, ou retour de clients, de collègues ou autre.

Préparer son retour à une activité professionnelle

Cette expérience a été douloureuse et vous saurez maintenant être intransigeante sur ce que vous ne tolérez plus. La question est maintenant de savoir quel serait l’environnement professionnel qui serait propice à votre épanouissement.

Si votre médecin vous propose de reprendre en temps partiel thérapeutique sur votre ancien poste, dans les mêmes conditions qui ont conduit au burn-out, refusez. Votre médecin n’a alors absolument rien compris aux mécanismes du burn-out. Les mêmes causes produiront les mêmes effets. La réduction de la durée d’exposition ne changera absolument rien. On ne va pas se mentir, la réintégration dans son ancien poste dans de bonnes conditions c’est assez rare.

Alors comment rebondir après un burn-out ?

Il existe plusieurs possibilités qui sont à envisager au cas par cas en fonction de votre situation :

  • Evolution interne : si votre burn-out était davantage lié à une incompatibilité avec l’environnement de votre poste, un changement de poste ou de service pourrait être une possibilité
  • Changement d’entreprise : si vous aimez votre travail, une entreprise avec des valeurs plus proches des vôtres pourrait vous permettre d’évoluer dans de meilleures conditions
  • Changement d’orientation ou reconversion : si vous ne supportez plus les conditions d’exercice de votre métier et ce quel que soit l’entreprise, la réorientation ou la reconversion peuvent être envisagées. C’est peut être l’occasion d’écouter vos aspirations profondes et de vous lancer dans un projet que vous avez sans cesse repoussé.

Articles connexes à découvrir

Faire un bilan de compétences

Si vous souhaitez être accompagnée, le bilan de compétences « Nouveaux horizons professionnels » est particulièrement adapté.

Le premier contact consiste en un rendez-vous d’information.

Durant ce rdv :

  • nous ferons le point sur votre situation professionnelle actuelle et vos souhaits d’évolution de celle-ci
  • je vous présenterai mon approche du bilan de compétences « Nouveaux horizons professionnels » afin que vous puissiez voir si cela vous correspond

Le rendez-vous d’information est sans engagement.

Physiquement vous semblez vous remettre mais vous appréhendez. Et maintenant que faire ? Comment rebondir après un burn-out ?

Retrouvons nous sur Instagram !

INSCRIVEZ-vous à la newsletter "bien dans son job" !
La chaîne Youtube
dépasser la peur du jugement des autres
7 CROYANCES LIMITANTES QUI T'EMPÊCHENT D'être épanouie
Dépasser le syndrome de l'imposteur
S'affirmer au travail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

INSCRIPTION à la newsletter "bien dans son job"

Une newsletter mensuelle pour : 

Inscrivez-vous à la newsletter !
ATELIER OFFERT
De la frustration à l'épanouissement
Comment tirer profit de ta penderie !

Un atelier de 5 vidéos + exercices dans lequel tu vas apprendre :

INSCRIS TOI À L'ATELIER DÈS À PRÉSENT !