fbpx
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur print

Le brown-out désigne l’état d’un salarié qui a perdu toute motivation face à un travail dont il ne perçoit plus le sens. Ce phénomène a été amplifié ces dernières années avec le confinement mais il n’est pas nouveau. Durant mai 68, le slogan « Je ne veux pas perde ma vie à la gagner » était déjà une façon pour cette génération d’exprimer sa quête de sens. A chaque crise, nous éprouvons le besoin de retrouver du sens.

C’est quoi le sens au travail ?

Aucun secteur n’est épargné

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’y a pas de métier qui soit intrinsèquement porteur de sens. Vous pourrez facilement trouver, par exemple, des professionnels de santé ou de l’enseignement qui vous diront que ce qu’ils font n’a plus aucun sens pour eux. Cela s’explique par le fait que les conditions d’exercice de leur travail ne correspondent plus à leurs idéaux.

Identifier ce qui fait sens pour vous

La quête de sens est une affaire personnelle, les motivations sont propres à chacun. Il convient donc en premier lieu d’identifier ce que ça signifie pour vous exercer une activité qui a du sens.

Se sentir utile

Cela vous correspond si vous avez besoin de vous sentir utile, de vous levez le matin en sachant que vous allez apporter votre pierre à l’édifice et contribuer à quelque chose de plus grand que vous. Pour vous, l’utilité sociale et/ou environnemental de votre travail est fondamentale. Vous avez besoin de percevoir la finalité concrète de vos actions.

Evoluer en permanence

Cela vous correspond si vous avez besoin d’être constamment stimulée intellectuellement. Vous êtes toujours à l’affût de nouveautés et vous vous formez en continu. Quand vous prenez un poste, vous vous investissez à fond pour le faire évoluer et très vite vous finissez par en avoir fait le tour. La routine vous est insupportable.

Tisser des liens

Cela vous correspond si c’est l’aspect social que vous recherchez avant tout dans votre travail. Tisser des liens forts avec vos collègues est ce qui est le plus important pour vous. Pas de boule au ventre le dimanche soir. Vous vous réjouissez de retrouver vos collègues le lundi matin pour leur raconter votre week-end et partager un bon moment à la machine à café. D’ailleurs c’est la relation que vous entretenez avec vos collègues qui fait que vous êtes encore dans ce poste.

Être reconnue

Cela vous correspond si ce qui compte le plus pour vous c’est d’être reconnue pour les fonctions que vous exercez. Vous aimez lire l’admiration dans les yeux de vos interlocuteurs. Avoir un poste qui en jette, manager des gens, travailler pour une entreprise prestigieuse, voilà ce donne du sens à vos actions.

Sortir du brown-out

Sortir du brown-out ne nécessite pas forcément de quitter votre job. Il existe différentes possibilités à étudier en fonction de votre profil d’accomplissement professionnel et de vos impératifs personnels.

Changer de regard sur votre travail

Il suffit parfois de prendre conscience de la réelle valeur de son travail pour le considérer d’une toute autre façon. Cela demande d’analyser de manière factuelle ce à quoi vous contribuez et de le rattacher à ce qui est important pour vous. Et surtout détachez-vous de l’aspect financier. La valeur de votre travail aux yeux de la société n’est pas corrélée à un niveau de revenu.

Evoluer en interne

Il peut être question d’une évolution transversale ou d’une promotion mais pas nécessairement. Dans bien des situations, il est possible de faire évoluer son propre poste afin d’y retrouver du sens. Il arrive que les personnes se mettent elles-mêmes des barrières. Avez-vous déjà faire part des changements que vous aimeriez voir ? Il est possible que ce que vous pensiez ne pas être envisageable soit finalement très bien accueilli.

Changer d’entreprise

Si vous aimez profondément votre travail mais que les conditions d’exercice ne vous conviennent plus, vous pouvez vous orienter vers un autre environnement professionnel qui vous sera plus favorable. Chaque entreprise a ses propres modes de fonctionnement, vous finirez par trouver celui qui vous correspond.

Se réorienter

Si vous ne vous y retrouvez plus du tout, il est peut être temps pour vous de prendre un nouveau départ. Qui dit nouveau départ, ne signifie pas nécessairement de tout plaquer du jour au lendemain. Préparer ce changement de cap pourra vous permettre de sécuriser au mieux votre réorientation.

Articles connexes à découvrir

Faire un bilan de compétences

Si vous souhaitez être accompagnée, le bilan de compétences « Nouveaux horizons professionnels » est particulièrement adapté.

Le premier contact consiste en un rendez-vous d’information.

Durant ce rdv :

  • nous ferons le point sur votre situation professionnelle actuelle et vos souhaits d’évolution de celle-ci
  • je vous présenterai mon approche du bilan de compétences « Nouveaux horizons professionnels » afin que vous puissiez voir si cela vous correspond

Le rendez-vous d’information est sans engagement.

Sentiment d'inutilité au travail, perte de sens, démotivation totale, ... et si vous étiez en plein brown-out ?

Retrouvons nous sur Instagram !

INSCRIVEZ-vous à la newsletter "bien dans son job" !
La chaîne Youtube
dépasser la peur du jugement des autres
7 CROYANCES LIMITANTES QUI T'EMPÊCHENT D'être épanouie
Dépasser le syndrome de l'imposteur
S'affirmer au travail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

INSCRIPTION à la newsletter "bien dans son job"

Une newsletter mensuelle pour : 

Inscrivez-vous à la newsletter !
ATELIER OFFERT
De la frustration à l'épanouissement
Comment tirer profit de ta penderie !

Un atelier de 5 vidéos + exercices dans lequel tu vas apprendre :

INSCRIS TOI À L'ATELIER DÈS À PRÉSENT !