Mending : le raccommodage créatif

Mending : le raccommodage créatif

Mais c’est quoi le mending ?

J’ai fait plein de belles découvertes récemment sur Instagram en cherchant des hastags autour de l’upcycling. La semaine dernière je vous ai parlé de la tendance darning (ici). Et bien aujourd’hui j’ai envie de partager avec vous mon second coup de cœur créatif pour le mending. Alors mending signifie raccommodage. Et là vous vous dites que raccommoder et repriser c’est la même chose. En fait, je pense qu’il serait peut-être plus exact de traduire mending par rapiécer. Ainsi c’est plus évident de distinguer la technique de rapiéçage de celle du reprisage.

La saison dernière les jeans faussement rapiécés ont fait leur apparition sur les podiums. Bien évidemment cette tendance a été rapidement reprise par les chaînes de magasins. Moi je n’achète plus d’habits neufs depuis 5 ans mais pas question de passer à côté de cette tendance créative qui permet d’upcycler des vêtements.

Voici quelques exemples trouvés sur Instagram :

View this post on Instagram

It’s all about the garden this weekend. 🔹 And the chicken coop. And the truckload of mulch waiting for the weeding around the flower beds and the shade garden. And, of course, I convinced my husband we needed more raised beds in the vegetable and dye garden this year. Because, well, each year we need more raised beds. 🔹 June is a gardening explosion and steady race against the weeds. Getting the seedlings transplanted, the annuals planted, adding perennials, the mulching, and the mowing before the weeds takeover completely. 🔹 Every June I love our homestead with my whole heart. And trust that July and August will bring the harvest I’m hoping for. And then, as if by sweat and sun and magic, it does. 🔹 Last June we took this photo for my book, Mending Matters, and we cut so many herbs from my garden for the photos. 🔹 Pretty heartwarming to see this image of my dear friend @caitlin_a_parker in the jeans I mended for her, photo by @karenpearsonphoto for our final photo shoot. 🔹 I cannot wait to get the gardens weeded, planted, and mulched. But I really cannot wait to share this book with you on October 16, 2018. 🔹 Weeds will come and weeds will go, but this book is my forever. #mymendingmatters 🍃👖🌿💙

A post shared by Katrina Rodabaugh🔹Slow Fashion (@katrinarodabaugh) on

 

 

View this post on Instagram

Kaylee's well-loved old denim jacket has been benched for the past year because of some substantial holes at the elbow. She was sad about the damage but wasn’t ready to say goodbye yet. It has been sitting in her closet waiting for the perfect repair to make it new again. Enter Jessica Marquez’s beautiful new book Make + Mend! ⠀ ⠀ ⠀ Learn all about the new Make + Mend book, Kaylee's elbow patch and a bonus sashiko embellishment project on the blog today. [Link in profile]⠀ ⠀ #makeandmendbook #miniaturerhino #embroidery #sashio #visualmending #fashion #style #patchwork #sashikostitching #mending #upcycle #upcycledclothing #handmadefashion #upcycledfashion #repurposed

A post shared by Fancy Tiger Crafts (@fancytigercrafts) on

 

Et si je n’ai pas de vêtements à rapiécer ?

Bonne nouvelle, le rapiéçage peut très bien être utilisé pour customiser un vêtement afin de lui donner une touche mode. C’est dans cette optique que j’ai testé cette technique.

Mon objectif était de redonner un petit coup de jeune à une blouse en super état mais un peu passée de mode.

Voici le tee-shirt dans son état d’origine :

 

Les étapes de la transformation :

1. J’ai décousu le biais de l’encolure et la patte de boutonnage, ainsi que les surpiqûres de couleurs mauve et vert anis.

 

2. J’ai utilisé un tissu seconde main imprimé cachemire dans les tons de gris et rose pour l’encolure et la patte de boutonnage. Pour les empiècements, j’ai utilisé du jersey rose et gris provenant de découpe de tee-shirts.

 

3. J’ai cousu le biais puis la patte de boutonnage

 

4 . J’ai réalisé les boutonnières et cousu les boutons

 

5. J’ai cousu les empiècements

 

6 . J’ai brodé au point avant

 

Et voilà!

 

 

Et vous, vous êtes prêtes à succomber à la tendance mending ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 thoughts on “Mending : le raccommodage créatif

  1. Ça ressemble au boro technique de rapiéçage japonais utilisant le point de broderie sachiko.
    Cela fait des raccommodages très créatifs et originaux ! Chouette de reprendre ces techniques oubliées que j’ai apprises avec ma grand mère dans mon enfance et que nous utilisions ado pour rapiécer nos jeans avec des tissus fleuris ! On adorait !
    Et pourquoi ne pas utiliser le terme français rapiéçage ? Notre langue française est assez riche en mots techniques pour ne pas les utiliser….

    1. Effectivement cette technique offre tout un tas de possibilités, il ne reste plus qu’à laisser parler sa créativité 🙂
      J’ai volontairement utilisé ce terme anglais car si mes lectrices ont besoin de chercher de l’inspiration, c’est avec ce hastag qu’elles trouveront de belles choses 🙂

  2. C’est super. Comme je te disais les enseignes vont nous vendre des pièces basiques avec cette astuce très cher. C’est ludique de le faire et on personnalise son habit. J’adore. Bisous

    1. Oui exactement c’est très ludique et même si le vêtement n’a ni trou ni tâche ça permet de lui apporter une petite touche de fantaisie 🙂
      Des bisous

    1. Merci 🙂 Bon et bien je vois que tu pratiques déjà même sans le savoir 😉 Effectivement c’est la broderie qui fait tout et qui donne une cohérence à l’ensemble.

    1. Merci merci 🙂 Je ne sais pas toi mais moi je ne suis pas très douée en anglais du coup je suis toute contente d’apprendre de nouveaux mots 🙂
      Des bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.