Mon premier bonnet au tricot

J'ai trouvé le modèle idéal pour tricoter son premier bonnet. Je m'en faisais toute une histoire mais ce modèle Bergère de France est top pour débuter.

Je m’étais fixé comme objectif de tricoter mon premier bonnet avant la fin de l’année et bien voilà chose faite. Cette fois-ci pas de ruse comme ce fameux bonnet à torsades (ici), il s’agit bien là un bonnet que j’ai tricoté de mes petites mains et pas d’un vieux pull recyclé.

Bon ce n’est pas non plus l’exploit du siècle, je vous l’accorde, mais je suis bien contente du résultat. Et tout ça c’est grâce aux bons conseils de Stéphanie, la gérante de la boutique Bergère de France de Dijon.  Ce que j’apprécie, au-delà de sa gentillesse et de sa bonne humeur c’est qu’elle donne plein d’astuces pour tricoter, ou coudre pour la partie couture, sans se prendre la tête et c’est exactement la pédagogie qui me correspond.

Je me suis inscrite à un atelier qui s’est transformé en cours particulier, les autres participantes n’ayant pu revenir en raison de la grève des transports en commun comme quoi parfois la grève a des effets positifs hihi. Stéphanie m’a aidé à choisir le modèle et m’a fait faire des exercices avant de me lancer réellement dans le montage du bonnet. Je sais donc monter les mailles de façon conventionnelle, tricoter des côtes, du jersey et j’ai compris comme lire les explications d’un patron simple. Et en prime j’ai pu expérimenter différentes postures et façons de tenir mes aiguilles, ce qui m’a permis de trouver celle qui était la plus ergonomique pour moi. On s’attarde rarement sur ce point mais il est important d’être confortable pour ne pas se faire mal bon je m’arrêterai là pour le point prévention sécurité car généralement ça ennuie tout le monde mais déformation professionnelle oblige je n’ai pas pu m’empêcher hihi. En étant plus confortable je vais aussi pouvoir m’économiser et aller ainsi plus vite et maintenant vous avez droit au point sur le gain de productivité hihi.

A la fin du cours j’avais quasiment monté les côtes, il m’a fallu encore 2 bonnes heures pour terminer le bonnet. Je trouve que mon point de jersey n’est pas si mal que ça. J’ai calé mon aiguilles gauche sous mon aisselle pour bien la bloquer, du coup le point est assez régulier.

Le modèle est issu du Mag’tricot kid.

 

Le bonnet que j’ai réalisé n’a à priori pas grand chose à voir avec le modèle de départ mais je vous assure que je l’ai bien suivi.

J’ai juste ajouté un revers qui permet d’adapter le bonnet à la taille souhaitée, tricoté en une seule couleur et cousu un écusson trop craquant d’un chien au faux air de rappeur américain.

 

Pour le fil, j’ai utilisé celui qui était préconisé, à savoir le Magic + en couleur estuaire. Ce fil est composé à 50% de laine peignée et à 50% d’acrylique. Il est super agréable à tricoter.

 

Par contre, je ne suis pas hyper fière de la couture. J’aurais pu m’appliquer davantage mais Môsieur m’attendait pour partir en courses et de mon côté j’avais décrété que l’on ne partirait pas tant que je n’aurais pas terminé mon bonnet. Alors voilà j’ai fait une couture moche.

Comme je ne pouvais pas laisser ça comme ça, j’ai décousu et j’ai recommencé pour faire une belle couture vraiment invisible.

 

Mais bon ça le fait quand même, il y a de quoi faire un petit look sympa comme ce look que j’ai réalisé pour la Penderie des Graines de paillettes.

 

J’espère que ce petit bonnet vous aura plu!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

22 thoughts on “Mon premier bonnet au tricot

    1. Merci à toi, ton commentaire m’encourage à poursuivre 🙂
      J’ai regardé attentivement le lien, je vais pouvoir refaire une belle couture invisible.

    1. Merci Annie pour ta fidélité et tes sympathiques commentaires <3
      J'ai trouvé cet écusson vraiment sympa, il est parfait pour un bonnet de p'tit mec 🙂

  1. Sympa comme tout !

    Perso les aiguilles droites me donnent mal aux coudes et aux poignets donc je ne tricote qu’avec des circulaires

    La couleur de ce bonnet est vraiment sympa !

  2. Bravo pour ce premier bonnet!
    Le problème, je préfère te prévenir c’est plus honnête, est que c’est super addictif de tricoter des bonnets!
    Hihihi, je suis sûre que c’est le premier d’une longue série!

    1. Merci beaucoup 🙂
      Bon par contre avec tous ces messages de mise en garde contre l’addiction au tricot, il va peut être falloir que je me fasse interdire de boutique de laine hihi

    1. Merci ma belle <3 Je ne sais pas si l'on peut parler de projets conséquents mais je compte bien refaire d'autres bonnets car c'est relativement rapidement et c'est un accessoire emblématique de l'hiver que l'on peut décliner de 1001 façons 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *