Bien-être : j’ai testé la marche afghane

marche afghane

Ces vacances d’été auront été l’occasion de tester des choses totalement nouvelles et de faire de belles rencontres placées sous le signe du partage. Je vous ai déjà parlé de l’expérience du pic nic zéro déchet (ici) et de celle de l’atelier upcycling à la Mission Locale (ici). Vous avez déjà certainement entendu parlé de la marche nordique, et bien aujourd’hui je vais partager avec vous ma découverte de la marche afghane.

La marche afghane a été nommée ainsi par Edouard Stiegler en référence aux capacités des caravaniers afghans à parcourir, à pied, 700 km en 12 jours dans des conditions extrêmes. Edouard Stiegler remarqua que les caravaniers calaient leur respiration sur le rythme de leurs pas.

Cette pratique est accessible à tous. Le rythme de base sur terrain plat est :

  1. inspiration sur trois pas ;
  2. maintien des poumons pleins sur le quatrième pas ;
  3. expiration sur trois pas ;
  4. maintien des poumons vides sur le dernier pas, avant de recommencer un cycle.

L’inspiration et l’expiration se font par le nez. En fonction de l’état physiologique de chacun, le rythme peut être adapté afin de trouver celui qui convient le mieux. Les inspirations et le expirations peuvent être plus longues ou plus courtes. Cette technique va générer une sur-oxygénation aux vertus dynamisantes et euphorisantes et je peux vous garantir que les effets ne même pas longtemps à se produire hihi.

En fait la marche n’était qu’un support aux concepts de pleine conscience et de cohérence cardiaque auxquels voulait nous sensibiliser notre animateur. Je ne m’attarderais pas sur le concept de pleine conscience (encrage dans le moment présent) qui fait beaucoup parlé de lui depuis quelque temps. En revanche, je vais vous dire quelques mots sur la cohérence cardiaque. Il s’agit en fait d’une méthode de respiration toute simple aux effets très bénéfiques pour notre corps et notre esprit. Selon David Servan-Schreiber la cohérence cardiaque permet de “réguler le système nerveux autonome (notre pilote automatique), réduire l’intensité des effets du stress sur notre organisme, augmenter notre système de défense immunitaire, prendre de meilleures décisions et développer notre intuition” je ne sais pas vous mais moi je signe tout de suite hihi.

L’idéal serait de faire l’exercice 3 fois par jour tous les jours soit au total 15 min d’exercice quotidien.

Si vous voulez tester l’expérience, il suffit d’inspirez quand la rosace gonfle et d’expirez lorsqu’elle dégonfle.

Ce petit exercice permet aussi de  retrouver rapidement un état de sérénité après un état de colère alors qu’en temps normal il faut compter plusieurs heures.

Je vous souhaite un bon moment de détente!

Rendez-vous sur Hellocoton !

21 thoughts on “Bien-être : j’ai testé la marche afghane

    1. Tu me diras alors ce que tu en penses! Attention, tu n’est pas à l’abri de faire une balade d’une centaine de kilomètre 😉
      Des bisous

  1. Tout pareil pour moi!
    Cela semble demander beaucoup de concentration, cela ne gâche t’il pas le plaisir de la marche et de la ballade? Ou alors peut-être que l’on ne s’en rend plus compte au bout d’un certain temps? Y’a pas de risque de s’endormir? Bon ok j’arrête…^^ Belle journée!

    1. C’est une marche pleine conscience, l’objectif est donc bien de profiter de l’instant présent et donc de la balade. La concentration aide au contraire à rester bien présent et ne pas s’enfuir dans ses pensées du passé ou celle du futur 🙂
      Il n’y a pas de risque de s’endormir 😉
      Très belle journée

  2. Pour moi aussi une découverte mais très tentante (surtout pour mon conjoint qui déteste marcher longtemps, hi hi hi). Je vais tenter l’expérience.
    Bisous

    1. Je t’assure que l’on profite vraiment bien du paysage en revanche c’est un exercice pour soi durant lequel il ne faut pas parler car il y a une perte d’énergie. Bavarde s’abstenir 😉
      Des bisous ma poulette

  3. Alors moi qui adore marcher ça me parle j’ai testé un cours de marche nordique avec mon club de sport ,les techniques de respiration lors d’une séance de yoga alors pourquoi pas ,j’au juste du mal à me concentrer parfois lol !!!!
    Bisous !!!

    1. Et bien là on n’a pas le choix il faut se concentrer pour parvenir à caler sa respiration sur le rythme de ses pas ce qui permet d’être bien ancré dans le présent et de pouvoir profiter pleinement 🙂 C’est une bonne expérience à tenter.

    1. Effectivement cette technique est très appropriée à ce trail. Il faut quand même s’entraîner un minimum avant, elle n’est pas non plus magique cette méthode 😉 Bon entrainement alors!

    1. C’était pour moi aussi une véritable découverte et depuis j’applique la méthode et ça fait un bien fou.
      Très bon dimanche également
      Des bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.