fbpx
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur print

10 min c’est le temps qu’il me fallait. 10 min à me refaire le film de ma journée de travail et à planifier mon emploi du temps du lendemain pour que l’impossible devienne possible. 10 min durant lesquelles je conduisais ma voiture en mode pilote automatique sans être réellement présente à ce que je faisais. Plus d’une fois, arrivée à destination, j’ai été envahie d’un terrible doute. Est-ce que j’ai bien mis mon clignotant quand il le fallait ? Est-ce que je suis bien passée au feu vert, est-ce que je n’ai pas grillée de priorité ?, … A ces questions, j’étais bien incapables d’y répondre. J’avais été présente physiquement dans ma voiture mais mon esprit lui n’était visiblement pas du même voyage.

Ce serait près de la moitié de notre vie qui se déroulerait hors de notre contrôle. Pendant ces périodes « automatiques » nous sommes plongées dans un passé qui n’est plus ou un futur imaginaire, terreau fertile de nos ruminations. Ce mode automatique nous empêche de profiter pleinement de l’instant présent.

Quels bénéfices peut-on attendre en débranchant le pilote automatique ?

Débrancher le pilote automatique permet de se reconnecter à soi ce qui présente des avantages non négligeables.

Calmer le mental

Être pleinement présente à ce que l’on fait dans l’instant présent permet de réduire considérablement le flot de pensées que l’on ressasse inlassablement. Ces pensées négatives qui finissent par saper notre vie quotidienne et notre bien-être. On ne peut pas réécrire le passé. S’en vouloir d’avoir dit ou fait telle chose ne fait qu’entretenir voire aggraver le sentiment négatif que l’on nourrit vis-à-vis de nous-même. Revenir au présent nous libère du passé.

Vivre ses émotions

Se reconnecter à soi c’est également s’autoriser à vivre ses émotions, à ressentir pleinement ce que l’on ressent dans notre for intérieur. Nous avons tendance à vouloir nous couper de nos émotions, surtout négatives mais nous ne sommes pas des robots. Nous sommes humaines. D’ailleurs si nous étions des robots, nous émotions seraient remplacer par des voyants, des signaux d’alerte. Les émotions colorent notre vie. Elles fondent aussi notre indispensable et constante capacité d’adaptation au monde qui nous entoure, nous presse, nous perturbe ou nous réjouit. Sans cesse, elles entretiennent un dialogue avec notre corps, notre cerveau, notre environnement. Plus on cherche à les refouler plus elles vont se faire ressentir.

Imagine que tu sois en train de conduire sur l’autoroute. Tout d’un coup tu reçois une notification sur ton smartphone. Comme tu attends une réponse importante, ta mère passais des examens médicaux, tu sens le stress monter, impossible de t’arrêter pour lire le message. Plus tu essaies de penser à autre chose, plus tu y pense et plus le stress monte et plus tu commences à te faire des films.

Tant que tu ne te confronteras pas à ce message, ce signal, tu ne sauras pas ce qu’il annonce. Et bien tes émotions sont comme une notification. Les effets quelles produisent ne disparaissent pas en les ignorant, bien au contraire. La différence par contre, c’est que nos émotions sont dans un langage qu’il faut apprendre à décrypter. C’est vrai que ça pourrait bien nous faciliter les choses si on recevait un message explicatif en même temps que notre émotion mais nous n’en sommes pas encore là.

S’autoriser à ressentir, écouter et décrypter ses émotions est le meilleur moyen de comprendre ce qui se passe à l’intérieur de nous. Ça permet de diminuer l’intensité de ce que l’on ressent et bien souvent cela suffit à la laisser partir.

Profiter du moment présent

Être pleinement présente permet aussi et surtout de profiter du moment que tu es en train de vivre. Il ne se reproduira plus jamais exactement dans les mêmes conditions. Chaque instant est unique. Le temps est une ressource qui ne se récupère pas, lorsqu’elle est perdue elle l’est à tout jamais. On a beau constamment courir après, on ne rattrape pas le temps.

Quels sont les moments que tu as envie de vivre pleinement en particulier aujourd’hui ?

Améliorer sa relation à soi et aux autres

Débrancher le pilote automatique permet d’améliorer la relation à soi en vivant ses émotions mais également la relation avec les autres. Combien de fois ton conjoint/conjointe, t’a déjà fait remarquer que tu ne l’écoutais pas vraiment quand il ou elle te parlait. Car oui la semaine dernière il ou elle t’a bien prévenu qu’un tel venait à la maison dimanche après midi pour regarder le match de foot. Et toi de répondre, forcément si tu me parles lorsque je suis en train de penser à autre chose je ne peux pas entendre.

Ne pas passer à côté de sa vie

Enfin, débrancher le pilote automatique permet d’éviter de se réveiller un beau matin en se disant que l’on est complètement passé à côté de sa vie. Ce sursaut survient généralement dans un moment critique : comme une crise de la quarantaine, le passage à la retraite, un accident ou une maladie grave, la mort d’un proche, … Bien évidemment, il n’est pas nécessaire d’attendre la survenue d’un événement douloureux pour vouloir sortir du fameux « métro, boulot, dodo ». À tout moment, dès que tu décides de te connecter à tes désirs profonds tu peux sortir de cette vie automatisée. Je ne dis pas que c’est facile, que ça se fait en un claquement de doigts mais si tu le veux vraiment tu trouveras le moyen de mobiliser tes ressources pour y parvenir.

Toi qui me lit derrière ton écran, consens-tu à te connecter à tes désirs profonds aussi souvent que possible ? Je ne peux pas t’enttendre mais je t’imagine crier un grand OUI, JE LE VEUX !

Comment débrancher le mode pilote automatique ?

Faire des activités que tu aimes

Le plus facile à mettre en œuvre c’est de faire des activités que tu aimes. Celles qui t’apportent de la joie, de la satisfaction qui te font plaisir. Alors comme nous sommes dans les vraie vie et pas sur les réseaux sociaux, cette activité n’a pas besoin d’être waouh. On se fout qu’elle soit waouh ce que l’on veut c’est que ce soit quelque chose que tu as plaisir à faire. Cela peut très bien être une activité du quotidien ou ton hobby : cuisiner, lire, regarder une série, coudre, tricoter, dessiner, peindre, écouter de la musique, faire un jeu de société… Pour être pleinement présent à ce que tu fais, je ne saurai que te conseiller de couper tout les éléments distracteurs et notamment ton téléphone. Le monde ne s’écroulera pas plus si tu te déconnectes.

Alors je te vois venir avec l’excuse du « je n’ai pas le temps » oui parce que c’est bien une excuse. Nous aurons l’occasion d’y revenir ultérieurement dans un épisode consacré.

Vivre pleinement les activités du quotidien

Tu peux bien évidemment être dans le moment présent à tout moment de la journée. En revanche, ça demande un peu plus de discipline et d’entrainement.

Tu peux choisir qu’à chaque fois que tu feras quelque chose dans ton quotidien, tu te reconnecteras au moment présent. Alors je m’explique. Tu peux te dire qu’à chaque lavage de main, tu te focaliseras sur ce que tu ressens. Tu peux même en faire une expérience sensorielle, le toucher s’y prête particulièrement bien. Tu peux ressentir l’eau tiède ou chaude couler sur tes mains, les sensations quand tu te savonnes les mains. Et puis si ton savon ou gel pour les mains dégagent une odeur agréable, tu peux aussi inspirer profondément pour que cette odeur envahisse ton corps tout entier.

Prendre soin de toi

Tu peux faire la même chose quand tu prends ta douche, tu te démaquilles, que tu t’appliques de la crème sur le corps, …

Manger en pleine conscience

Tu peux aussi choisir de manger en pleine conscience. Alors il y a 2 façons de procéder suivant si tu manges à plusieurs ou seule. Si tu manges à plusieurs, tu pourras être pleinement dans le moment présent en était réellement présente dans les conversations. Si tu manges seule, tu pourras davantage te concentrer sur ton repas. Ta mission sera alors d’apprécier chaque bouchée de ton repas comme si tu faisais une dégustation dans un restaurant gastronomique. Ce sera bien évidemment plus facile si tu as pris soin de te préparer un repas que tu apprécies et pas un plat cuisiné qui ne met pas forcément en appétit. Et bien évidemment que tu sois seule ou accompagnée, coupe tous les distracteurs. Un seul mot d’ordre, profite ! Allez, je vais oser le dire, profite comme si c’était le dernier repas !

Mettre des rappels

Il y a aussi une autre astuce, tu peux coller des post-it à différents endroits chez toi. Par exemple, sur la porte de ton armoire, de ton frigo, partout où tu le souhaites. Ce post-it aura pour objectif de te tirer de tes pensées et de te ramener au présent. Tu peux en profiter pour y ajouter dessus un mot gentil, une affirmation, un mantra.

Petit à petit avec l’entrainement ça deviendra de plus en plus naturel et le temps passé dans le présent sera de plus en plus important.

Ne pas confondre vivre l’instant présent et faire l’autruche

Alors attention, être dans le présent ne signifie pas faire l’autruche et ne plus penser à rien. Ce que tu souhaites c’est pouvoir penser lorsque ça t’est utile donc quand tu le décides. Débrancher le pilote automatique c’est avant tout vouloir reprendre les commandes. Admettons que tu ais une prise en parole en public de prévu et que tu ne sois pas très à l’aise avec cela. Ce ne serait pas vraiment te rendre service de faire l’autruche en te disant je suis dans le présent et advienne que pourra du futur. Tu pourras aussi te répéter tout un tas d’affirmations positives pour booster ta confiance mais là encore ce n’est pas forcément la meilleure façon de procéder.

Ce que je t’invite plutôt à faire c’est de prendre un temps pour toi, un temps spécifiquement dédié à la préparation mentale de cette prise de parole en public. Commence par penser à au moins une situation dans ta vie où tu as été en mesure de surmonter des obstacles. Faisant un mantra.

Ensuite, liste le pire qui pourrait arriver, pas pour te faire stresser mais pour te préparer à y faire face et ne pas te retrouver complètement dépourvue le moment venu. Qu’est ce qui pourrait arriver de pire ? : des soucis techniques ? Quelle alternative pourrais-tu prévoir ? Des questions auxquelles tu ne serais pas en mesure de répondre sur le moment ? Prépare-toi une réponse toute faite du style : « je n’ai pas la réponse là et je préfère vérifier plutôt que de vous donner une mauvaise information. Je reviendrai vers vous par mail dans les jours prochains ». En faisant cette liste tu vas non seulement de préparer à faire face à des situations qui pourraient arriver mais surtout tu vas réaliser que le pire qui pourrait arriver n’est pas si pire que ça et que ta peur qui te tenaillait au ventre était totalement disproportionnée. Tu te sentiras bien plus sereine.

Besoin d’aide pour devenir cette femme confiante et sûre d’elle à qui tout réussit ? J’ai conçu un programme d’auto-coaching pour booster ta confiance en toi et un programme de coaching individuel sur-mesure : pour répondre spécifiquement à ce besoin. Ma méthode ? T’apprendre à remodéliser ton système de croyances à l’aide de 2 outils puissants : le questionnement et le vêtement.

Pour retrouver facilement cet article, épingle le !

Savais-tu que tu passes près de la moitié de ta vie en mode « automatique » ? Pourquoi et comment débrancher le pilote automatique ?

Retrouvons nous sur Instagram !

reçois des conseils personnalisés pour développer ta confiance en soi !
La chaîne Youtube
3 clés pour reprendre confiance en toi
7 CROYANCES LIMITANTES QUI T'EMPÊCHENT D'être épanouie
S'affranchir de la pression sociale
Reprendre confiance en soi

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CHALLENGE

 Du 14 au 20 septembre 2020

Ce que tu vas accomplir : 


TROUVE ENFIN les vêtements qui Te vont !
ATELIER OFFERT
De la frustration à l'épanouissement
Comment tirer profit de ta penderie !

Un atelier de 5 vidéos + exercices dans lequel tu vas apprendre :

INSCRIS TOI À L'ATELIER DÈS À PRÉSENT !