fbpx
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur print

Salariée du secteur privé ou Agent du secteur public, les dispositifs pour financer son bilan de compétences sont assez similaires. En revanche, ce qui diffère, ce sont les modalités d’instruction des demandes de prise en charge.

Ainsi, je vous propose ici, de faire un tour d’horizon des différents modes de financement de votre bilan de compétences selon votre statut

Financer son bilan de compétences dans le secteur privé

Le CPF (compte personnel de formation)

Acquisition du droit CPF

En tant que salariée du privé, vous acquérez chaque année un droit à formation valorisé en euros. Pour un travail à mi-temps ou plus, sur l’ensemble de l’année, votre compte personnel de formation est crédité à hauteur de 500€ maximum par an dans la limite d’un plafond total de 5000€. 

Pour un travail en dessous d’un mi-temps sur l’ensemble de l’année, vos droits sont calculés au prorata de votre activité.

Mobilisation du CPF 

Une fois votre choix d’organisme de bilan de compétences effectué, vous :

  • Vous rendez sur le site internet Mon Compte Formation
  • Sélectionnez l’organisme souhaité
  • Créez votre dossier d’inscription
  • Attendez la validation de la part de l’organisme

Si vous faites votre bilan de compétences hors temps de travail, vous n’avez pas à informer votre employeur de votre démarche.

A savoir que si vous ne disposez pas suffisamment de fonds sur votre compte personnel de formation, vous pouvez financez le reste à charge à titre individuel. Par ailleurs, si vous êtes demandeur d’emploi, vous pouvez également faire une demande auprès de Pôle emploi pour financer le complément.

Prise en charge employeur

Dans certains cas de changements imputables à votre employeur, comme une restructuration interne, vous pourriez souhaiter demander à celui-ci de financer votre bilan de compétences. Votre employeur peut également vous inviter à faire un bilan de compétences mais il ne pourra pas vous l’imposer. Faites votre demande auprès du service en charge de la formation.

Pôle emploi

Si vous êtes inscrite comme demandeur d’emploi, vous pouvez faire une demande de prise en charge. Toutefois, ils vous inviteront certainement à utiliser en priorité votre CPF si vous avez des fonds disponibles. Par ailleurs, un financement intégral n’est pas garanti à coup sûr. Et le temps d’instruction de votre demande peut être plus ou moins long.

Agefiph

Si vous avez une reconnaissance de travailleur handicapé, l’Agefiph peut co-financer votre bilan de compétences. Ce co-financement se fait en complément d’une prise en charge par l’employeur ou de Pôle emploi suivant votre situation.

A noter que vous bénéficiez d’une majoration de 300€ de vos droits CPF dans la limite d’un plafond annuel de 800€ par an et d’un plafond total de 8000€.

Si vous avez déclaré votre situation à votre employeur, la majoration s’applique de fait. Dans le cas contraire, vous pouvez déclarer votre situation sur le site Mon compte formation.

Financer son bilan de compétences dans le secteur public

Prise en charge employeur

On retrouve globalement les mêmes types de dispositifs pour financer son bilan de compétences dans le public. Toutefois, la fonction publique à directement la main sur les différents modes de financement car le principe est l’auto-financement. Elle gère les différentes enveloppes mobilisables.

En conséquence, les modalités de prise en charge sont différentes. L’utilisation du CPF n’est pas du tout régi par les mêmes dispositions que dans le secteur privé.

Acquisition du droit CPF

Depuis 2020, l’acquisition des droits s’effectue sur la base et limite de 25 heures par an. Les périodes de travail à temps non complet ou incomplet (inférieure à 35h par semaine) sont proratisées.

Mobilisation du CPF 

En tant qu’Agent (fonctionnaire et contractuel) vous ne pouvez pas mobiliser votre CPF sans l’accord exprès de votre employeur. Et ce même si vous envisagiez de réaliser votre bilan de compétences hors du temps de travail.

Une fois votre choix de bilan de compétences effectué, vous :

  • Vous renseignez auprès du service RH des modalités (elles diffèrent d’une administration à une autre)
  • Remplissez le dossier argumenté de demande de prise en charge
  • Attendez, plusieurs semaines ou mois, que la commission statue. A savoir que la commission peut refuser votre demande.

Certaines administrations imposent des dates précises pour le dépôt des dossiers de demande de prise en charge. En conséquence, je vous invite à anticiper votre démarche bien en amont.

Fiphfp

Si vous avez une reconnaissance de travailleur handicapée et sous certaines conditions, le Fiphfp pourra financer votre bilan de compétences.

Financer son bilan de compétences à titre individuel

Que vous soyez salariée du secteur privé ou agent de la fonction publique, il est bien évidemment possible de financer son bilan de compétences à titre individuel. Au-delà de l’aspect purement financier, cela peut être une décision stratégique. Notamment si vous êtes agent de la fonction publique et que votre demande a été rejetée ou encore si vous ne voulez pas que votre employeur soit informé dès à présent d’un éventuel projet de réorientation.

A noter, que si vous optez pour le financement à titre individuel et que vous choisissez un organisme agréé, le paiement sera obligatoirement échelonné en 3 ou 4 fois.

Pour aller plus loin

Les modalités de financement de votre bilan de compétences est l’un des points que nous abordons lors de l’entretien d’information.

Cet entretien permet :

  • de faire le point sur votre situation actuelle et vos objectifs professionnels
  • d’identifier vos attentes et besoins

Aussi, je vous présenterai en détail l’accompagnement « Nouveaux horizons professionnels » afin que vous disposiez d’un maximum d’éléments pour faire votre choix.

Salariée du privé ou Agent du public, vous trouverez dans ce dossier l'ensemble des dispositifs pour financer son bilan de compétences.
INSCRIVEZ-vous à la newsletter "bien dans son job" !
La chaîne Youtube
dépasser la peur du jugement des autres
7 CROYANCES LIMITANTES QUI T'EMPÊCHENT D'être épanouie
Dépasser le syndrome de l'imposteur
S'affirmer au travail

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

INSCRIPTION à la newsletter "bien dans son job"

Une newsletter mensuelle pour : 

Inscrivez-vous à la newsletter !
ATELIER OFFERT
De la frustration à l'épanouissement
Comment tirer profit de ta penderie !

Un atelier de 5 vidéos + exercices dans lequel tu vas apprendre :

INSCRIS TOI À L'ATELIER DÈS À PRÉSENT !