Ce licenciement vous l'avez toujours pas digéré. Voici un dossier pratique pour vous aider à rebondir après un licenciement étape par étape.

Comment rebondir après un licenciement ?

Faire connaître cet article :

Rebondir après un licenciement n’est pas toujours évident selon le contexte. En effet, cela demande de faire le deuil de la perte de son emploi, un processus qui peut parfois prendre du temps surtout lorsque l’on reste bloquée à l’une des étapes qui nous empêche d’avancer.

Malgré tout, il est possible d’accélérer ce processus de deuil et de lever les éventuels blocages.

Une fois les étapes les plus difficiles passées, vous serez à même d’envisager plus sereinement la suite de votre parcours professionnel.

Comment rebondir après un licenciement ?

Objectiver la situation

Se positionner dans le processus du deuil de la perte d’emploi

Les étapes que vous allez franchir sont les suivantes :

  • Déni
  • Colère
  • Tristesse
  • Résignation
  • Acceptation

Si vous êtes ici, c’est que vous avez déjà probablement franchie l’épate du déni.

Mais où vous positionnez-vous aujourd’hui dans le processus ? Pour vous aider, vous pouvez vous référer à la nature des émotions que vous ressentez.

Depuis quand estimez-vous être bloquée à l’étape actuelle ?

La colère est une étape qui peut être plus difficile à franchir et notamment si vous avez décidé d’engager une procédure devant le Conseil des Prud’hommes. Il s’agit d’une longue procédure qui peut durer plus de deux avant que le jugement en Appel soit rendu. Et il y a un risque que vous entreteniez cette colère pendant toute la durée de la procédure. Qu’il n’y ait pas de malentendu, je ne suis pas en train de vous dire qu’il ne faut pas engager ce type de démarche. Je soulève juste un point de vigilance. Si vous vous engagez dans cette voie, veillez à ne pas vous engluer dans cette colère qui pourrait s’avérer plus néfaste qu’autre chose pour vous.

Mettre par écrit pour ses ruminations

Le but d’objectiver la situation c’est de vous aider à y voir plus clair et à prendre un certain recul. Un bon moyen pour vous prendre conscience de ce que raconte cette petite voix intérieure vous raconte, c’est de la poser par écrit. Je vous invite vivement à noter tout ce que ce licenciement vous évoque. Vous allez ainsi faire émerger les différentes croyances que vous avez et qui peuvent vous empêcher d’avancer dans le processus.

Ces croyances seront différentes selon la nature du licenciement (économique, inaptitude, insuffisance, faute, …).

Pour autant, j’ai déjà accompagné des personnes qui se considéraient comme un « boulet pour la société » alors qu’elles avaient été licenciées économique. Alors que pour le coup on ne pouvait faire aucun lien entre leurs capacités professionnelles et le licenciement.

Faire un arbre des causes

Réaliser un arbre des causes peut également vous aider à objectiver la situation car ils reposent sur des faits et non des histoires que l’on peut se raconter.

Pour cela, vous pouvez retracer tous les éléments ayant mené à l’événement source qui a conduit au licenciement.

Dans le cas d’un licenciement pour inaptitude pour burnout, vous pouvez partir de la prononciation de l’inaptitude par le médecin du travail et remonter tous les événements de façon antéchronologique jusqu’à arriver aux facteurs déclencheurs du burnout

Actualiser ses croyances

La souffrance vient du fait que vous êtes focalisée sur la perte de cet emploi. Pour vous aider à dépolariser la situation, vous pouvez vous entrainer à voir ce que cette situation pourrait vous apporter. Je sais bien qu’à ce stade, vous n’êtes pas en capacité de penser que ce licenciement est une opportunité. Et pourtant, il est bien possible que d’ici quelques années vous vous disiez que ce licenciement aura été finalement une bonne chose en permettant la réalisation de projets.

Il est peut probable que ce poste était le job parfait. Il y avait certainement des aspects que vous appréciez moins voire qui n’était pas confortables à vivre. Vous pouvez lister tous ces points que vous jugiez négatifs et dont vous êtes aujourd’hui débarrassée.

Préparer l’avenir

Vouloir rebondir top tôt après un licenciement, ce n’est pas toujours trop bon non plus. Avant de vous lancer tête baissée dans votre nouveau projet professionnel, assurez vous d’avoir franchi toutes les étapes du processus du deuil de la perte d’emploi.

Si vous êtes encore dans la colère, la rancœur ou que vous n’êtes pas en mesure de faire la part des choses, ça va se ressentir en entretien d’embauche ou dans tout autre échange professionnels. Et en toute honnêteté, quand vous êtes recruteur et que vous avez face à vous une personne qui s’apitoie sur son sort et qui joue la victime (cf triangle de Karpman) vous n’avez clairement aucune envie de l’embaucher.

Travailler sur la valorisation de ses talents

Il est possible que vous ayez perdu tout confiance en vous et que vous ne soyez plus en mesure d’être objective quant à vos capacités. Travailler sur votre capital personnel et professionnel à travers vos forces, valeurs, besoin, réussites et talents, vous permettra de retrouver cette confiance. Et puisque vous serez vous-même convaincue de votre potentiel, ce sera beaucoup facile à valoriser auprès d’un éventuel recruteur ou financeur/soutien dans le cas où vous opteriez pour une création d’activité.

Elaborer un projet professionnel sur mesure

En partant de de cette dernière expérience professionnelle, et des autres, vous pourrez définir précisément quels sont les environnements professionnels qui sont propices à l’expression de votre potentiel et ceux qui vous sont carrément néfastes.

Personnellement, je ne pense pas qu’il y ait de bons ou mauvais collaborateurs. Il est plus question d’adéquation, ou non adéquation, entre une personne et un environnement professionnel.

La bonne personne au bon endroit au bon moment, c’est là que la magie opère.

Articles connexes à découvrir

Le bilan de compétences

Si vous souhaitez être accompagnée dans ce processus, le bilan de compétences particulièrement adapté.

Le premier contact consiste en un rendez-vous d’information.

Durant ce rdv :

  • nous ferons le point sur votre situation professionnelle actuelle et vos souhaits d’évolution de celle-ci
  • je vous présenterai mon approche du bilan de compétences « Nouveaux horizons professionnels » afin que vous puissiez voir si cela vous correspond

Le rendez-vous d’information est sans engagement.

Ce licenciement vous l'avez toujours pas digéré. Voici un dossier pratique pour vous aider à rebondir après un licenciement étape par étape.

Retrouvons nous sur Instagram !

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Laurie Raphalen Coaching :Appel découverte bilan compétences

Je suis Laurie Raphalen, Talent Manager (coach en accompagnement professionnel)

Je vous aide à trouver la place de vos talents et à déployer votre potentiel.

Bilan de compétences

100% à distance - Eligible au CPF

Je vous accompagne à distance pour définir et vivre la vie professionnelle idéale pour vous !

Articles les plus consultés

Newsletter

Pour recevoir l'éclairage d'une experte sur des situations professionnelles que vous rencontrez

Sur la chaîne Youtube Laurie Raphalen Coaching

dépasser la peur du jugement des autres

7 croyances limitantes qui t'empêchent d'être épanouie

Dépasser le syndrome de l'imposteur

S'affirmer au travail

INSCRIPTION à la newsletter "bien dans son job"

Une newsletter mensuelle pour : 

Inscrivez-vous à la newsletter !