fbpx
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur print

Vous n’aimez pas vous mettre en avant par crainte de passer pour une personne prétentieuse ? Il vous arrive de penser des choses du genre : « je ne le mérite pas », « je ne suis pas assez », … ? Il est fort probable que vous ne vous accordiez pas une grande valeur. L’estime de soi, c’est la perception et l’auto-évaluation de votre valeur. Ce qui est différent de la notion de confiance en soi qui correspond à ce que vous vous sentez en capacité de réaliser. Ces notions sont différentes mais néanmoins interdépendantes.

L’Homme humble ne se croit pas inférieur aux autres : il a cessé de se croire supérieur. Il n’ignore pas ce qu’il vaut, ou peut valoir : il refuse de s’en contenter 

André Comte-Sponville

La détermination de notre valeur

Comme nous l’avons vu il y a une certaine confusion entre l’humilité et l’estime de soi. Mais nous faisons également l’amalgame entre qui nous sommes et ce que nous faisons. Notre valeur d’être humain est associée à notre statut socio professionnel puis familial. Lorsque l’on rencontre une personne pour la première fois, on en vient rapidement à lui demander quelle activité professionnelle elle exerce. On lui demande ensuite si elle est en couple et si elle a des enfants. Ces questions permettent-elles vraiment de définir qui est la personne et quelle est sa valeur ?  Non, bien sûr que non ? Pour autant, c’est tellement ancré que l’on ne sait pas vraiment dissocier l’être du faire. Ce qui explique pourquoi on peut se sentir dévalorisée lorsque l’on est en période de recherche d’emploi, de congé parental ou mère au foyer.

Je vous mets au défi de vous présenter sans parler de votre activité professionnelle ni de votre vie familiale. Pas évident, n’est-pas ?

Comment renforcer son estime de soi ?

Je vous propose ici 5 axes de travail pour renforcer son estime de soi. Ces axes pourront vous aider à identifier le véritable cœur du sujet qui trouve son origine le plus souvent dans l’enfance. Toutefois, pour vous libérer de vos blocages vous allez devoir vous y confronter. Ce ne sera certes pas forcément confortable sur le moment mais les effets en seront bénéfiques.

Faire preuve de bienveillance envers soi-même

La première clé qui est l’une des plus importantes à mes yeux c’est l’amour de soi dans le sens de la bienveillance que l’on s’accorde. Loin d’être de l’égoïsme, c’est une véritable force qui contribue à notre liberté et à notre épanouissement.  S’aimer c’est avoir la considération suffisante pour soi. C’est aussi s’autoriser à s’accorder ce que nous désirons profondément. Ce qui permet par ailleurs, de développer des relations saines et équilibrées avec les autres.

Se respecter

On peut augmenter son estime de soi en se respectant davantage. Alors se respecter c’est très vaste car ça touche finalement plein d’aspect différents.

On peut apprendre à mieux respecter :

Son rythme de vie :

Un rythme de vie effréné agit à des degrés différents selon les personnes comme un facteur de stress. Comme ce stress survient lorsque l’on ne se sent pas en capacité de faire face, ça ne nous renvoie pas une bonne image de nous-même. Nous aimerions tant être en capacité de faire plus. Retrouver son rythme naturel c’est aussi bon pour sa santé que pour son estime de soi.

Ses valeurs et désirs :

Les désirs et attentes ne nous appartiennent pas. La peur de blesser nos proches peut nous conduire à essayer de se conformer à leurs attentes. A un moment donné, un choix s’impose : prendre le risque de déplaire où passer complètement à côté de ce qui nous tient vraiment à cœur.

Arrêter de se critiquer et de critiquer

Se critiquer n’aide évidemment pas à renforcer son estime de soi pas plus que de critiquer les autres. C’est d’ailleurs dans ce sens que j’ai compris le 1er des accords toltèques. Ce livre est une véritable pépite même si je n’ai pas accroché avec le style d’écriture. Le premier accord qui est « Que votre parole soit impeccable » je l’ai compris comme ne critique pas ni toi ni les autres. Je ne pense pas que l’on puisse avoir réellement une bonne estime de soi et en même temps être accro au jugement et autres commérages. Critiquer et juger les autres, c’est être enfermée dans un schéma négatif, ça ne peut pas envoyer un signal positif à notre cerveau. Critiquer pour critiquer ça nuit aux autres et à nous même, il n’y a donc rien de bon à tirer de tout cela.

Agir

Peur de l’échec et procrastination

Vous arrive-t-il de procrastiner ? Il y a différentes raisons qui explique le fait que l’on remette sans cesse les choses qui nous tiennent vraiment à cœur à plus tard. Cela peut être parce que des choses plus urgentes passent sans cesse en haut de notre to do liste reléguant au second plan ce qui est pourtant important à nos yeux. La procrastination trouve aussi son origine dans la peur de l’échec. On ne peut pas échouer dans ce que l’on n’a pas entrepris. C’est plus facile de dire, je n’ai pas le temps de me consacrer à ce projet que s’imaginer en train de devoir dire que l’on n’a pas réussi. Pour autant, cette procrastination de nous renvoie pas une bonne image de nous-même. Ce n’est pas quelque chose qui est socialement valorisé. Donc à choisir entre ne pas oser se lancer et le regretter toute sa vie et prendre le risque que ça n’aboutisse pas comme on le souhaiterait, que choisissez-vous ?

Je l’ai déjà dit mais je ne peux pas m’empêcher de le redire : les personnes qui ont réussi ont connu des échecs. La réussite se trouve juste derrière l’échec. Le résultat n’est pas toujours celui que l’on espérait. En revanche, c’est parfois celui dont on avait vraiment besoin.

Eprouverez-vous plus de fierté en vous abstenant ou bien en prenant le risque que ça échoue ?

S’écouter avant tout

Vous seule avez la réponse à cette question. Les autres ne seront jamais de bons conseils car ils ne sont pas vous. Très peu de personnes ont la capacité de faire preuve d’une réelle empathie c’est-à-dire se mettre à la place de l’autre pour comprendre sa réalité.

Existe-t-il dans votre entourage des personnes réellement capables d’essayer de comprendre ce que vous vivez ? Et cela sans qu’à aucun moment elles ne cherchent à ramener les choses à elles en vous prodiguant des conseils qui émanent de leur propre modèle du monde ?

A chercher l’approbation auprès des autres, vous trouverez certainement de la désapprobation.

C’est tout à fait normal de douter mais dans ce cas écoutez votre cœur si ça vibre en vous c’est que ça vaut la peine d’essayer. Et si vraiment avez un projet d’envergure, et que vous avez besoins d’être rassurée, entourez-vous de personnes ayant vécu la même chose. Les autres vous renverront leurs propres peurs et parviendront à vous faire renoncer à votre projet.

Apprendre à valoriser vos talents à leur juste valeur

Le problème avec les talents c’est qu’ils sont particulièrement difficiles à repérer vu qu’il s’agit d’aptitudes naturelles. Cela vous parait simple et évident et vous pensez alors que c’est pareil pour tout le monde. Or, ce n’est pas le cas. Les talents dont vous disposez sont uniques dans la façon dont vous les utilisez.

Je vous invite donc à commencer par identifier vos talents. Une fois que vous aurez mis le doigts dessus, vous en reconnaîtrez beaucoup plus facilement la valeur. Vous pourrez alors capitaliser dessus.

Articles connexes

Faire un bilan de compétences

Si votre manque d’estime de soi se traduit par le fait de ne pas vous sentir à votre place, le bilan de compétences particulièrement adapté.

Le premier contact consiste en un rendez-vous d’information.

Durant ce rdv :

  • nous ferons le point sur votre situation professionnelle actuelle et vos souhaits d’évolution de celle-ci
  • je vous présenterai mon approche du bilan de compétences « Nouveaux horizons professionnels » afin que vous puissiez voir si cela vous correspond

Le rendez-vous d’information est sans engagement.

Vous pensez ne pas être "assez" ou "pas à la hauteur" ? Voici quelques pistes de travail pour augmenter durablement votre estime de soi.

Retrouvons nous sur Instagram!

INSCRIVEZ-vous à la newsletter "bien dans son job" !
La chaîne Youtube
dépasser la peur du jugement des autres
7 CROYANCES LIMITANTES QUI T'EMPÊCHENT D'être épanouie
Dépasser le syndrome de l'imposteur
S'affirmer au travail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

INSCRIPTION à la newsletter "bien dans son job"

Une newsletter mensuelle pour : 

Inscrivez-vous à la newsletter !
ATELIER OFFERT
De la frustration à l'épanouissement
Comment tirer profit de ta penderie !

Un atelier de 5 vidéos + exercices dans lequel tu vas apprendre :

INSCRIS TOI À L'ATELIER DÈS À PRÉSENT !