fbpx
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur print

Qu’est-ce que la connaissance de soi ?

Qui êtes-vous ? Vous connaissez-vous vraiment ? Comment situez-vous votre niveau de connaissance de soi ? Si je vous demandais de lister vos forces et vos talents, seriez-vous en mesure de le faire facilement ? Combien de temps vous faudrait-il pour y parvenir ? Je vous invite d’ailleurs vivement à faire le test.

Qui de mieux que nous pour nous connaître ? Et pourtant, ce n’est pas si évident que cela. Il s’avère que j’ai pu en faire le constat à de nombreuses reprises lorsque je faisais passer des entretiens d’embauche. Si l’exercice est si difficile ce n’est pas que les candidates n’en maitrisent pas les codes. La difficulté réside davantage dans le manque de connaissance de soi et l’incapacité à valoriser ses atouts.

Nous sommes conditionnées depuis notre plus jeune âge à répondre à des attentes sociales. Nous agissons davantage en fonction de ce que l’on doit faire dans telle ou telle situation que de nos propres aspirations. Comment pourrait-il en être autrement dans la mesure où à aucun moment, nous avons appris à nous connaître ? Nous aurions tant à y gagner pourtant.

Les bénéfices d’une bonne connaissance de soi

Se connaître soi-même c’est être parfaitement au clair avec ses valeurs, ses besoins, ses talents, ses forces, ses limites, ses émotions… C’est être consciente des ressources, des trésors, que nous avons en nous et que nous pouvons mobiliser face à des challenges professionnels comme personnels. C’est aussi la meilleure façon pour ne pas se laisser influencer par les autres. Se détacher du regard de l’autre pour se reconnecter à soi et finalement attirer naturellement à soi les bonnes personnes. Savoir qui nous sommes est la base de la confiance en soi et de l’affirmation de soi.

Se connaître soi-même c’est un premier pas vers la liberté et l’épanouissement. La liberté d’être qui l’on est vraiment sans masque et sans avoir à faire semblant.

Comment apprendre à se connaître ?

Tests et autres outils 

Il existe de nombreux tests et outils de personnalité. Cependant, je n’en suis pas très fan. Des tests, j’en ai fait passer. J’ai même été Psychotechnicienne en tout début de carrière. Pour autant, j’ai toujours été dubitative quant à leur réelle utilité et leur valeur prédictive en situation réelle.

Par ailleurs, ce qui me dérange, c’est que souvent ces tests et outils définissent des profils de personnalité. Je n’apprécie pas vraiment le concept de faire rentrer des gens dans des cases. Chacun est unique et il se passe tellement de choses dans le cerveau d’une personne entre le stimulus et sa réponse que la probabilité que 2 personnes aient exactement la même réponse ou le même comportement doit être relativement faible.

Enfin, ces tests sont passifs. Vous répondez à des questions en mode QCM et on vous révèle soi-disant qui vous êtes. A la découverte de votre profil, vous êtes plutôt enthousiaste. Vous semblez bien vous reconnaître mais ça c’est en parti grâce à l’effet barnum. L’effet barnum c’est le biais cognitif qui fait que l’on a tendance à se reconnaître dans une description générique. Mais au final, vous n’en retiendrez pas grand chose après coup. En revanche, en participant activement dans l’exploration telle une chasse aux trésors, le résultat en sera tout autre. Les prises de conscience viendront de vous-même et naturellement ce sera bien plus impactant, profond et durable.

Fenêtre de Johari

La fenêtre de Johari est une matrice qui modélise les différentes dimensions de la connaissance de soi. Elle permet en quelque sorte de faire un premier état des lieux et d’identifier les domaines que l’on souhaite explorer. Je vous invite donc à commencer par là.

Accès au support d’exercice : fenêtre de Johari

L’exploration de ses talents (cahier d’auto-coaching à télécharger)

Contrairement aux tests classiques, le sujet est pleinement acteur de la démarche. Il n’attend pas qu’on lui dise qui il est. Il devient un véritable explorateur.

L’identification de ses talents peut se faire via des activités ludiques. Comme dans un jeu, on progresse mission après mission. Nos trésors, parfois bien enfouis, se révèlent au fur et à mesure du voyage.

Pour vous aider dans cette exploration, j’ai créé un cahier d’auto-coaching.

Pour rendre les choses encore plus sympathiques, vous pouvez faire participer des proches pour vous aider dans votre quête.

Ils peuvent alors vous aider à prendre conscience de certaines de vos aptitudes auxquelles vous ne prêtez pas attention. Ce qui est paradoxal c’est que l’on ne les considère pas car elles sont faciles à mobiliser alors que c’est justement parce que c’est facile pour nous qu’elles constituent notre singularité.

Epreuves de la vie / les situations qui nous conduisent à nous dépasser

Quand je disais un peu plus haut que nous étions conditionnées pour répondre aux attentes, ce n’est pas tout à fait exact. Certaines situations nous conduisent à révéler/faire émerger des traits de caractère. Ces situations sont celles qui nous amènent à nous dépasser. Celles où l’on doit mobiliser nos ressources, parfois bien enfouies, pour surmonter l’épreuve. Il peut s’agir d’épreuves de la vie que l’on subit ou bien des choses que l’on s’impose à soi-même pour voir de quoi on est réellement capable.

J’ai lu à plusieurs reprises que la pandémie rendait les gens fous, les amenait à avoir des comportements qui ne leur ressemblaient. Je ne pense pas que la pandémie change les gens mais qu’elle révèle qui ils sont réellement. On voit chez certains apparaître leur zone de lumière tandis que chez d’autre c’est la zone d’ombre qui vient s’exprimer.

Bonus ludique : l’exploration du sac à main

Voici un exercice qui n’a rien de conventionnel mais que j’affectionne tout particulièrement. L’analyse d’un sac à main est bien plus sympathique à faire qu’un test de personnalité classique par son côté ludique. Ce qui n’empêche que ça permet de révéler/identifier nombre de traits de personnalité.

Vous pouvez commencer par analyser le sac en lui-même. Le choix n’est pas anodin. La forme, la taille, le modèle et le fait d’en changer régulièrement ou non donnent des indices précieux sur votre mode de vie.

Ensuite, vous pouvez explorer le contenu de votre sac. Que disent ces choses de vous ? Pour vous aider, vous pouvez vous demander pourquoi ces objets se trouvent dans votre sac et ce que ça vous apporte ou quel besoin ça vient combler.

Articles connexes à découvrir

Faire un bilan de compétences

La phase de connaissance de soi est au cœur du bilan de compétences et permet de définir votre profil d’accomplissement professionnel.

Le premier contact consiste en un rendez-vous d’information.

Durant ce rdv :

  • nous ferons le point sur votre situation professionnelle actuelle et vos souhaits d’évolution de celle-ci
  • je vous présenterai mon approche du bilan de compétences « Nouveaux horizons professionnels » afin que vous puissiez voir si cela vous correspond

Le rendez-vous d’information est sans engagement.

Tu te ressens des difficultés à t'affirmer et à faire des choix ? Voici 3 outils puissants pour développer la connaissance de soi.

Rejoins la communauté Instagram !

INSCRIVEZ-vous à la newsletter "bien dans son job" !
La chaîne Youtube
SOUFFRANCE AU TRAVAIL
réussite professionnelle
S'affirmer au travail
Reconnaissance au travail
INSCRIPTION à la newsletter "bien dans son job"

Une newsletter mensuelle pour : 

Inscrivez-vous à la newsletter !
ATELIER OFFERT
De la frustration à l'épanouissement
Comment tirer profit de ta penderie !

Un atelier de 5 vidéos + exercices dans lequel tu vas apprendre :

INSCRIS TOI À L'ATELIER DÈS À PRÉSENT !