fbpx
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur print

Remettre à plus tard ce que vous pourriez faire aujourd’hui, vous connaissez bien ? Vous pensez peut-être même exceller dans la pratique de la procrastination. Et bien au risque de vous décevoir, vous êtes loin d’être seule à maitriser cet art au vu des 110 000 recherches mensuelles faites sur Google !

La procrastination est perçue comme quelque chose de plutôt négatif dans notre société. Ça peut vite passer pour de la paresse ou un manque de professionnalisme. On cherche alors à s’en débarrasser en agissant sur le symptôme plutôt que sur l’origine de la procrastination.

Or, on a tout à gagner à comprendre ce qui nous conduit à procrastiner.

3 significations de la procrastination 

J’ai peur

A chaque fois que vous allez chercher à vouloir faire quelque chose qui sort de l’ordinaire, c’est comme si un signal indiquant un danger imminent se déclenchait. Il vous suffit d’envisager de sortir de votre zone de confort pour vous projeter immédiatement dans votre zone de panique. Donc forcément, vous allez freiner des 4 fers pour ne pas passer à l’action.

Vous vous trouvez alors toutes les excuses du monde pour repousser à une date ultérieure, du genre : « ce n’est pas le moment idéal », « je n’y connais rien, il faut que je me forme avant », « je n’ai pas le temps », « je verrai ça quand … »

Identifier la peur qui se cachent derrière vous sera d’une aide précieuse pour débloquer la situation.

Regarder cette peur en face vous permettra de mieux l’appréhender et de comprendre les mécanismes à déjouer.

Quelle est la peur qui se cache derrière ?

Peur de l’échec

Manque de connaissances, manque de compétences, cette notion de « manque » tourne en boucle dans votre tête. Vous êtes convaincue de ne pas être à la hauteur de la perfection que vous vous imposez. Devant la peur de l’erreur, vous ne parvenez pas à prendre des risques ou tenter de nouvelles expériences.  

Peur de la réussite

Tu crains de ne pas être en capacité d’assumer les nouvelles responsabilités qui pourraient vous incomber. Vous imaginez que cette réussite pourrait vous changer. Et puis, vous redoutez de devenir quelqu’un d’autre, quelqu’un de moins appréciable.

Peur du jugement des autres

Peur du rejet, de déplaire, de décevoir, d’être critiquée, … vous empêchent de faire les choses pour vous. D’ailleurs, à la force vous ne savez plus vraiment ce que vous vous désirez. Vous vous demandez systématiquement ce que les autres pourraient bien dire ou penser de ce que vous faites. Du coup, tant que vous ne faites rien vous pensez vous préserver du jugement des autres. Mais est-ce réellement le cas ?

Que faire ? :

Vous pouvez alors vous demander quel serait le pire scénario qu’il pourrait se produire ? Serait-ce si pire que ça si ça arrivait ? La peur que vous ressentez n’est-elle pas disproportionnée du risque potentiel ?

Je ne suis pas alignée avec l’objectif

Vous pensez manquer de motivation et vous culpabilisez de toujours finir par abandonner ce que vous entreprenez. Ce qui ne vous renvoie pas une bonne image de vous.

Or, le problème ne se situe pas forcément dans la motivation en elle-même. Il y a peut être quelque chose qui ne colle pas avec votre objectif et dont vous n’avez pas forcément conscience.

Du coup, vous vous retrouvez bloquée sans comprendre pourquoi.

Un manque de clarté

Si tu avez la tête dans le brouillard et que tu ne sais pas trop où vous allez, ça va être tout de suite plus difficile d’avancer avec entrain. D’où la procrastination.

Prendre une décision sans objectif clair, ça devient mission impossible. Faire un choix oui mais comment savoir quoi privilégier et à quoi renoncer ? Quelle direction choisir sans cap ?

De même que si tu vous besoin de comprendre le pourquoi du comment de ce que vous faites, vous n’aurez aucune motivation à exécuter une tâche qui ne fait aucun sens pour vous.

Que faire ?

Accordez-vous le temps nécessaire pour clarifier ce qui est important pour vous et définir le cap que vous souhaitez prendre.

Un objectif qui ne vibre pas

Avoir défini un cap à suivre c’est une bonne chose pour savoir quelle direction prendre mais c’est loin d’être suffisant. Encore faut-il que cet objectif soit bien aligné avec ce que vous désirez profondément.

Il y a bien une bonne raison au fait que nous ne tenons pas nos bonnes résolutions. Ces résolutions sont certes valorisées par la société mais elles ne relèvent pas de nos aspirations profondes. Il ne faudra pas longtemps pour que l’on abandonne.

Tenter de se remettre pour la énième fois à l’anglais parce que ça ferait vraiment bien sur son CV sera peine perdue s’il n’y a pas de véritable enjeu derrière. A quoi bon faire tous ces efforts si au final vous finissez toujours par occuper un poste où parler anglais n’est pas requis. En revanche, la garantie d’obtenir le poste de vos rêves grâce à cette compétence supplémentaire, là oui ça serait super motivant.

Une façon d’atteindre l’objectif qui ne convient pas

Il est fort probable qu’il existe plusieurs façons d’atteindre votre objectif. Mais toutes les stratégies ne seront pas forcément adaptées à votre personnalité et à vos valeurs.

Une stratégie qui semble faire des miracles pour quelqu’un pourra avoir des résultats catastrophiques pour vous si elle n’est pas alignée avec celle que vous êtes.

Admettons que vous vous soyez laissée convaincre par le fait que le networking était LA solution, chiffres à la clé, pour trouver cette nouvelle opportunité professionnelle que vous recherchez.

Si ça colle avec votre personnalité, il y a fort à parier que vous allez devenir rapidement la reine du réseautage. Et ce n’est pas une proposition de poste que vous allez dénicher mais plusieurs. Votre difficulté sera alors de faire le choix entre ces propositions les plus alléchantes les unes que les autres.

En revanche, si réseauter ce n’est vraiment pas votre truc, ça va être compliqué pour vous. Vous allez peut être arriver à vous motiver une fois pour aller assister à un événement mais vous n’aurez aucune envie de renouveler l’expérience. En conséquence, ça ne produira pas les résultats que l’on vous avait promis. Répondre à des offres d’emploi sera peut être plus adapté dans votre cas.

Je sens que ce n’est pas le bon moment

La procrastination peut aussi nous indiquer que nous avons encore besoin de temps pour que notre réflexion arrive à son terme.

Il m’arrive régulièrement d’ouvrir des mails, de les lire et de les repasser aussitôt en non lus. Sur le moment, je n’ai aucune inspiration. Je ne sais pas quoi répondre.

Pour l’avoir déjà expérimenté, je sais très bien ce que ça donnerait si je me forçais à répondre immédiatement. Je resterais plantée devant mon écran pendant 10, 15 min ou peut être même plus. Je commencerais à écrire une phrase pour finalement l’effacer puis je la reformulerais puis je l’effacerais de nouveau. Entre temps, j’irai répondre à un DM sur Instagram et puis je scrollerais. Je reviendrais à mon bureau pour finir d’écrire ce mail que j’enverrai sans grande conviction. Pour qu’à peine une fraction de seconde après avoir cliqué sur envoyer je réalise que j’ai oublié de mentionner un point important.

Maintenant, je ne me fais plus avoir. Je sais que si je n’ai pas l’inspiration, c’est que ce n’est pas le bon timing. Je lance donc la réflexion en tâche de fond, je n’y pense plus de façon consciente et à un moment donné la réponse me vient comme par magie. Sauf que bien évidemment, ça n’a rien de magique. Cela s’explique par un raisonnement intuitif. Remettre à plus tard permet alors de gagner en efficacité.

Le raisonnement intuitif je le pratique autant que possible. Gain de temps, efficacité, créativité, sérénité, les avantages sont nombreux.

La prochaine fois que vous aurez l’impression de procrastiner, vous pourrez vous demander ce que cela signifie plutôt que de culpabiliser.

Faire un bilan de compétences

Si vous n’êtes plus satisfaites de votre situation professionnelle mais que vous procrastinez, le bilan de compétences « Nouveaux horizons professionnels » pourra vous aider à identifier ce dont vous avez besoin pour vous épanouir et lever les freins.

Le premier contact consiste en un rendez-vous d’information.

Durant ce rdv :

  • nous ferons le point sur votre situation professionnelle actuelle et vos souhaits d’évolution de celle-ci
  • je vous présenterai mon approche du bilan de compétences « Nouveaux horizons professionnels » afin que vous puissiez voir si cela vous correspond

Le rendez-vous d’information est sans engagement.

Vous aimeriez arrêter de remettre les choses à plus tard ? Et si finalement la procrastination était un indicateur à prendre en considération ?

Rejoins la communauté Instagram !

INSCRIVEZ-vous à la newsletter "bien dans son job" !
La chaîne Youtube
dépasser la peur du jugement des autres
7 CROYANCES LIMITANTES QUI T'EMPÊCHENT D'être épanouie
Dépasser le syndrome de l'imposteur
S'affirmer au travail

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

INSCRIPTION à la newsletter "bien dans son job"

Une newsletter mensuelle pour : 

Inscrivez-vous à la newsletter !
ATELIER OFFERT
De la frustration à l'épanouissement
Comment tirer profit de ta penderie !

Un atelier de 5 vidéos + exercices dans lequel tu vas apprendre :

INSCRIS TOI À L'ATELIER DÈS À PRÉSENT !