fbpx
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur print

Se reconvertir, vous y songez depuis un moment mais vous ne savez pas trop comment vous y prendre ni même par où commencer.

La reconversion n’est pas une démarche à prendre à la légère et je ne peux que vous encourager à bien vous préparer.

Depuis quelques années, la reconversion est devenue un phénomène assez médiatisé. Et faire la part des choses entre réalité et projet fantasmé devient encore plus difficile.

Quelles sont les étapes pour sécuriser au mieux sa reconversion ?

S’interroger sur ses attentes

Compte tenu de l’accélération de la transformation du marché du travail, se reconvertir n’est plus forcément LE projet d’une vie. Néanmoins, ça reste tout de même une démarche qui se prépare un minimum.

La toute première chose à faire est de vous interroger sur vos motivations profondes, les vôtres et non celles que la société ou votre entourage projettent sur vous.

Qu’est ce qui vous amène à envisager une reconversion professionnelle ?

Qu’elles sont vos attentes ?

Qu’est-ce qu’une reconversion réussie ? 

Identifier son capital personnel et professionnel

On dit souvent que l’on repart de zéro. Or, ce n’est pas exact. Tout ce que vous avez acquis ne va pas subitement disparaître. Vous n’allez pas vous retrouver dans la même situation que vous avez connu en entrant sur le marché du travail. Vous avez un bagage sur lequel vous pouvez vous appuyer.

Votre capital personnel, c’est tout ce qui constitue la personne que vous êtes (compétences comportementales, forces, valeurs, aspirations, …). Et vous pourrez vous reposer dessus pour votre nouvelle vie professionnelle.

Votre capital professionnel, c’est votre portefeuille de compétences. Certaines d’entre elles seront transposables et pourront directement être activées dans votre nouvelle activité professionnelle sans passer par la case formation.

Explorer le champ des possibles

Quand on envisage de se reconvertir mais que l’on n’a pas d’idée, on peut être tentée d’aller regarder du côté des métiers qui recrutent. Mais il y a un inconvénient à cela. Tout d’abord cela réduit considérablement le champ des possibles avec le risque de passer carrément à côté d’un beau projet professionnel. Et puis, les secteurs qui recrutent ce n’est pas forcément un indicateur très pertinent. La profession peut recruter parce que les conditions d’exercice du métier ne sont pas satisfaisantes et que les personnes ne restent pas en poste. Le taux de turn over dans du secteur peut être alors intéressant à étudier.

Une autre approche consiste à partir de vous et d’explorer le champ des possibles en éliminant au fur et à mesure les pistes qui ne retiennent pas votre attention. Vous vous souvenez du jeu de société « Qui est-ce » ? Au départ, vous avez un certain nombre de possibilités et au fur et à mesure de vos investigations, vous finissez par trouver le bon individu. Et bien le principe est un peu le même ici. 

Confronter ses idées de projets

Une fois que vous avez défini un ou deux projets, je vous invite à rencontrer des professionnels exerçant ces fonctions. Vous pourrez ainsi vous confronter à la réalité du métier. On n’a pas toujours l’occasion de se reconvertir dans des conditions idéales (ex : perte d’emploi, burn out, …). On peut alors être tentée de se focaliser uniquement sur les aspects positifs de son futur projet et occultant totalement les aspects négatifs. Or, il n’existe pas de métiers qui présentent uniquement des avantages. Il y a des inconvénients à toute situation professionnelle.

Choisir la bonne formation si nécessaire

Si une formation est nécessaire, je veux dire vraiment nécessaire parce que le sentiment de ne pas se sentir légitime peut parfois conduire à suivre une formation qui n’est absolument pas indispensable, prenez votre temps pour choisir.

Renseignez-vous sur les qualifications nécessaires pour votre futur projet. Renseignez-vous sur la qualité des formations dispensées, … Allez rencontrer les organismes ou au moins contactez les ressentir la façon dont ils considèrent les apprenants.

Une VAE (validation des acquis de l’expérience) pourra vous permettre de valider en tout ou partie un diplôme.  Une VAP (validation des acquis professionnels) pourra vous permettre d’accéder à un diplôme dont les prérequis d’accès demandent un niveau supérieur au votre.

Si vous vous engagez dans une formation relativement longue et que vous pouvez prétendre à un financement type CPF transition autant suivre votre formation pendant que vous êtes en contrat chez votre employeur actuel. Ce sera du temps de gagné pour la suite et ce d’autant plus si vous envisagez de créer votre entreprise.

Définir un plan d’action

Une fois que votre projet est bien défini, il vous restera à définir votre plan d’action et de budgétiser tout ça afin de limiter au maximum les mauvaises surprises et ainsi sécuriser au mieux votre reconversion.

Pour aller plus loin

Les étapes mentionnées dans cet article sont celles d’un bilan de compétences.

Si vous ne vous sentez pas de vous lancez seule dans cette démarche, je peux vous accompagner.

Le premier contact consiste en un rendez-vous d’information.

Cet entretien permet :

  • de faire le point sur votre situation actuelle et vos objectifs professionnels
  • d’identifier vos attentes et besoins

Je vous présenterai en détail l’accompagnement « Nouveaux horizons professionnels » afin que vous disposiez d’un maximum d’éléments pour faire votre choix.

Se reconvertir, vous y songez depuis un moment ? Voici comment vous y prendre pour sécuriser au mieux votre reconversion professionnelle.

Retrouvons nous sur Instagram !

INSCRIVEZ-vous à la newsletter "bien dans son job" !
La chaîne Youtube
dépasser la peur du jugement des autres
7 CROYANCES LIMITANTES QUI T'EMPÊCHENT D'être épanouie
Dépasser le syndrome de l'imposteur
S'affirmer au travail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

INSCRIPTION à la newsletter "bien dans son job"

Une newsletter mensuelle pour : 

Inscrivez-vous à la newsletter !
ATELIER OFFERT
De la frustration à l'épanouissement
Comment tirer profit de ta penderie !

Un atelier de 5 vidéos + exercices dans lequel tu vas apprendre :

INSCRIS TOI À L'ATELIER DÈS À PRÉSENT !