Mon dressing minimalisme

Dressing minimaliste

Je ne me suis pas dis un jour que j’allais me créer un dressing minimaliste. Les choses se sont faites naturellement à l’occasion d’un cheminement personnel. Voilà maintenant 8 ans que je n’ai pas acheté de vêtements neufs. Mon changement de façon de consommer la mode a été assez brutal.Il fait suite à l’effondrement du Rana Plaza.

La fast fashion, un véritable fléau !

Cet atelier de confection textile au Bangladesh a cédé en raison de sa vétusté. Les ouvriers avaient alertés sur les signes avant coureurs du drame mais ils avaient été sommés de reprendre leur poste de travail. Si j’ai été autant affectée, c’est que dans les différents reportages on voyait dans les décombres les étiquettes des marques qui faisaient produire au Rana Plaza. Et j’étais une cliente régulière de certaines d’entre elles. Cet événement tragique m’a fait prendre conscience de la réalité de l’industrie textile mais également de l’impact de ma façon de consommer sur le monde.

Vers un mode de consommation éco-responsable

Du jour au lendemain, j’ai arrêté d’acheter des vêtements neufs. Pendants plusieurs mois d’ailleurs, je n’ai acheté aucun habit ni accessoires de mode. Au bout de quelques temps, je suis revenue à la seconde main, que j’avais bien connue durant toute mon enfance. En parallèle, j’ai commencé à upcycler les vêtements que je ne portais plus. L’upcycling consiste à anoblir des matières qui étaient destinées à finir en déchets. Plutôt que de jeter pour racheter, il m’a paru plus évident de valoriser ce que j’avais déjà dans mes placards.  Les premiers essais n’ont pas forcément été très concluants. J’avais beau coudre depuis toute petite il y a une sacrée différence entre créer un projet de A à Z.

Et puis, j’ai pris conscience que je portais toujours les mêmes vêtements, les bons vêtements, ceux dans lesquels je me sentais vraiment bien. En même temps, je nourrissais une certaine forme d’insatisfaction et de culpabilité. Mon dressing était plein à craquer de vêtements dont la majorité ne me correspondait pas.

Nous portons en moyenne 30% de notre dressing ce qui fait que 70% de nos vêtements dorment au placard. Un gâchis monumental!

L’adoption d’un dressing minimaliste

Je me suis alors lancée dans un grand tri. Si cela vous intéresse, j’ai rédigé un article sur comment trier ses vêtements. Je n’avais pas en tête de me créer un dressing minimaliste dans le sens que je n’avais un nombre de pièce précis à conserver. Je voulais juste conserver uniquement les vêtements qui m’apportaient du positif.

Et voici ce que ça donne en image et en vidéo :

Dressing minimaliste

 

 

Pour retrouver facilement cet article, épinglez le !

Rendez-vous sur Hellocoton !

31 thoughts on “Mon dressing minimalisme

  1. moi je suis dans la phase vêtemesnts de seconde main depuis près de deux ans, mais tout comme toi pendant cett phase: j’accumule de façon déraisonnée ………… pas encore prête pour une garde-robe minimaliste ………… peut-être un jour ………..
    par contre je me débarrasse bcp plus facilment qu’avant en donnant à des associations comme Terre (je suis belge) ou encore lors de jour des gratuits (organisés par une amie……… j’apprends à ne plus trop “tout garder” mais il y a encore beaucoup de boulot lol la preuve:ça déborde de vêtements chez moi ……..
    et puis, j’adore la récup et ça ………… c’est aussi un piège: tendance à tout garder parce que ça pourra servir ……. 😉
    j’ai beaucoup de plaisir à te lire en sous-marin, là j’ai voulu faire surface lol

    1. Merci d’avoir pris le temps “d’avoir fait surface”, ça permet d’échanger comme ça 😉 J’imagine qu’à un moment tu auras le déclic. Quand il y a 6 mois on me parlais de garde robe minimaliste je me disais que ce n’était pas pour moi et puis tout ça a fait tranquillement son chemin dans ma tête et voilà je suis prête pour faire un nouveau pas. J’aime toujours la récup mais je fais pour offrir maintenant 🙂

  2. C’est bien joli tout ça mais je trouve que ta garde-robe manque de rose…^^
    Tu as tellement raison dans le fond! J’ai également tendance à mettre souvent les mêmes vêtements. Mais bêtement je stock et garde des pièces qui ne sortent jamais du placard. Mais je me soigne et cette tendance évolue doucement mais sûrement. Prêt de chez moi j’ai une boutique 100% gratuite où l’on peut déposer tout ce dont on ne se sert pas/plus et prendre ce dont nous avons besoin. La dernière fois que je suis allée déposer un sac, la dame devant moi parlait de la cravate solidaire ce qui m’a fait penser à moi!

    1. C’est vrai que je n’ai pas de rose dans ma garde robe, j’adore cette couleur dans la déco mais je trouve que je ne la porte pas forcément très bien!
      Quelle chance d’avoir une boutique 100% gratuite à proximité, ça n’existe pas ici mais avec mes copines de La Cravate Solidaire Dijon on réfléchit de plus en plus à créer quelque chose comme ça car nous récupérons aussi un certain nombre de vêtements qui ne conviennent pas pour les entretiens d’embauche pour l’instant nous les donnons à des associations mais nous ne savons pas où ils terminent ces vêtements.

  3. Je porte souvent les mêmes vêtements aussi, et j’ai fait un bon petit tri en début de saison.
    Après j’aime quand même bien le shopping, mais depuis que je me suis mise au tricot je ne m’achète plus de pulls ou d’accessoires, c’est déjà ça 🙂
    Gros bisous

    1. C’est sûr qu’avec tes talents ce serait dommage d’acheter des pulls et accessoires moins bien que ce que tu peux faire 😉
      Des bisous

  4. J’ai envie depuis quelques mois maintenant de me lancer dans cette démarche grâce à des blogs comme UnFancy ou The Blissful Mind qui sont à fond dans leur garde-robe capsule! Mais j’ai quand même un peu peur de ‘manquer’ de vêtements au final… De toute manière, il faut déjà que je fasse le tri et ça rejoint tes motivations, j’essaie d’acheter de moins en moins et pas dans les grandes chaines même si j’avoue je craque encore parfois!

    1. Merci pour les références, je ne connaissais pas ces blogs 🙂 Ce que tu peux faire pour commencer c’est faire ton tri et ne pas te séparer tout de suite de façon définitive des vêtements que tu as mis de côté. Tu ranges ces vêtements ailleurs et tu vois si vraiment il te manque ou non et à mon avis tu les auras vite oublié 😉

  5. Merci pour cet article, ça pousse à réfléchir, j’avais déjà fait un gros tri l’année dernière mais je pense objectivement que, comme tu le dis, si je devais faire un sac vite, je saurais très bien quoi mettre dedans. Je vais me pencher sur la question…

  6. Bravo pour ton tri. J’aimerais le faire également mais je me sens pas prête encore. Mais tu as tout à fait raison. Il faut que je me lance aussi.
    Bisous

  7. Super Laurie comme j’aimerais vous ressembler….un petit peu pour commencer! 😉
    je garde,garde,ça déborde de tous co^tés! Je viens d installer de nouvelles garde-robes(nouvelles pour moi mais récup).Cela a pris pas mal de temps pour le montage(ikea) tout cela pour garder les vêtements coup de coeur,les souvenirs de…. et les plus anciens pour les transformer justement! Avec cette vague de recyclage j’ai gardé minimum deux grands sacs poubelles d’anciens vêtements que je garde pour me mettre à la couture,faire mes essais et recycler bien évidement!! à présent que tout est installé je me demande si ça valait tout ce travail!?
    Et tout comme Tamara je me suis dirigée vers le seconde main. Horreur pour moi car la tentation est grande,trop grande; encore une fois mon envie de coudre a fait que j achetais pour rétrécir,découper….
    Je résiste à tout sauf à la tentation.
    Puissiez-vous m’envoyer un peu de votre sagesse. 🙂

    1. Avec un tel travail, vous risquez d’avoir encore plus envie de remplir cette garde robe 😉 J’ai eu aussi ce souci avec le seconde main et même encore plus car j’avais envie de contribuer à la pérennité de la petite boutique où j’achetais. Le mieux pour ne pas succomber je pense c’est encore de me pas se mettre en situation de tentation 🙂
      Je vous envoie tout la force nécessaire pour résister à cette tentation!

  8. Je sais que tu as raison sur toute la ligne mais j’adore les fringues. Même si je me suis beaucoup calmée et que je limite énormément les achats débiles (le haut qui ne va avec rien, la jupe un peu inconfortable mais tellement belle… Et que je ne mets pas), mon armoire déborde et j’aime encore trop ce sentiment d’abondance vestimentaire pour passer au minimaliste. Cependant, j’admire et à la longue, je vais peut-être passer de l’autre côté !!!

    1. Pour l’instant tu n’en ai pas à là et il ne faut pas t’en blâmer, il faut que le cheminement se fasse tranquillement et puis un jour peut être tu sentiras les choses différemment 🙂

  9. Je tri chaque année mes vêtements pour réduire ma garde robe constamment. Je n’achète pas vraiment souvent et pourtant elle grossi a vu d’œil avec tout ce qu’on me donne. De ce fait je fais comme toi , je garde vraiment ce que je mets tous les jours, enfin je les lave entre deux quand même hein .
    Bisous

    1. C’est que lorsqu’on nous donne on a tendance à dire oui et puis on se retrouve vite dépassé alors qu’on porte toujours les mêmes pièces 🙂
      Des bisous ma belle

  10. Pour ma part, je suis dans un mix des deux …
    J’ai beaucoup de vêtements d’été (plusieurs mois ici :o) ) et bien moins de vêtements d’hiver … mais je sais qu’il y a des choses que je garde uniquement pour le kazou et que je ne mettrais jamais, mais dur de réussir à m’en débarrasser …
    Cela fait quelques mois que je te suis, je ne suis pas sûre d’avoir posté ici, mais je voulais te dire que j’admire ton imagination et ta capacité à imaginer le neuf avec le vieux …
    Bonne journée
    Valérie

    1. Merci Valérie pour ton commentaire, ça fait chaud au coeur 🙂 Mon objectif est de montrer que l’on peut faire de belles choses avec du vieux et que l’on peut être habillé à la mode, avoir un intérieur tendance, … on recyclant des choses que l’on n’utilise plus et qui auraient pu finir à la poubelle.
      Si tu n’arrive pas à te débarrasser de tes vieux vêtements tu peux peut être les transformer ?
      Très belle soirée

  11. OMG!!! Je pense qu’on est des âmes liées de blog, lol!
    J’ai également arrêté d’acheter des vêtements neufs suite à l’effondrement du Rana Plaza. Comme toi j’ai ressenti un électrochoc, et comme toi je suis persuadée qu’on peut être coquette avec des vêtements d’occasion. Tu le démontres tres bien!
    Allez, je RE continue ma lecture!
    Et je vais essayer de ne pas te mettre un commentaire sous chaque article!

    1. Et bien je vois que je ne suis pas la seule à avoir été considérable touchée par ce tragique événement. Pas un de ces événements que l’on a oublié le lendemain mais un qui remet tout en question.
      Alors oui on peut être coquette en fripes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.